Molière

15187 mots 61 pages
www.comptoirlitteraire.com

André Durand présente

Jean-Baptiste Poquelin dit MOLIÈRE

(France)

(1622-1673)

Au fil de sa biographie s’inscrivent ses œuvres qui sont résumées et commentées, plusieurs étant étudiées dans des dossiers à part.

Bonne lecture !
Il était le fils de Jean Poquelin, un riche marchand tapissier (on dirait aujourd’hui décorateur-ensemblier), établi rue Saint-Honoré, dans le quartier des Halles, en plein coeur de Paris, et de Marie Crespy. Elle eut cinq autres enfants, mais il la perdit à l’âge de dix ans. Quatre ans plus tard, disparurent aussi trois de ses frères et soeurs ; puis sa belle-mère, Catherine Fleurette. Tous ces deuils ont fortement marqué son adolescence. Jusqu'à l'âge de quatorze ans, il apprit, dans la boutique paternelle, le métier de tapissier auquel on le destinait et apprit aussi à lire et à écrire pour les besoins de cette profession.
Mais il s'étiolait ; il voulait faire autre chose, souhaitait étudier. Pour le distraire, son grand-père l'amenait souvent au Pont-Neuf voir les bateleurs et à l'Hôtel de Bourgogne voir du théâtre. Avec la complicité de ce grand-père, il réussit à convaincre son père de l'envoyer à l'école. Grâce à la fonction de «tapissier et valet de chambre ordinaire du roi» (qui consistait à faire chaque jour le lit du monarque, à disposer les tapisseries dans les appartements royaux, lors des déplacements de la Cour, et à veiller sur le mobilier) qu’occupait son père, il bénéficia d'une excellente éducation au collège jésuite de Clermont (devenu plus tard le lycée Louis-le-Grand). Élève doué, il compléta en cinq ans ses humanités et sa philosophie. Surtout, il connut un autre univers auprès d’enfants qui venaient de la haute bourgeoisie et de la noblesse, et il se fit des amis libres-penseurs.
Après une formation juridique qui devait lui permettre de devenir avocat, un doctorat en droit de l'Université d'Orléans, vraisemblablement acheté par Jean Poquelin, lui fut

en relation

  • Moliere
    15240 mots | 61 pages
  • Moliere
    8766 mots | 36 pages
  • Molière
    5239 mots | 21 pages
  • Moliere
    2650 mots | 11 pages
  • Molière
    3482 mots | 14 pages
  • Molière
    1510 mots | 7 pages
  • Molière
    431 mots | 2 pages
  • Molière
    4906 mots | 20 pages
  • Molière
    857 mots | 4 pages
  • Moliere
    891 mots | 4 pages