Moliere comique

Pages: 7 (1684 mots) Publié le: 2 janvier 2015
En élaborant une poétique nouvelle du genre comique, Molière réussit une remarquable synthèse entre deux courants jusque là divergents, sinon contradictoires, de la vulgate comique : le premier, issu de Plaute et enrichi de l’ancienne farce, se caractérise par le seul désir de faire Rire en présentant une image caricaturale du monde ; le second, dans la lignée de Térence et du théâtre humaniste,nourrit la noble et séculaire ambition de la correction des mœurs, grâce à une peinture fidèle de l’homme. Une telle synthèse lui procure une large palette, riche des effets comiques les plus variés au sein desquels on distingue traditionnellement le comique de gestes ou de mots issu de la farce, le comique de situation, le comique de mœurs permettant une satire sociale, et le comique decaractère qui appartient en propre à notre poète, mais que depuis la IIIe République on a abusivement privilégié. Mais à cette classification peu opératoire et souvent flottante, nous préférons celle que propose Jean Molino en s’inspirant des travaux de Nicholas Grene. Elle permet de distinguer trois grandes formes du comique moliéresque : le comique fondé sur la satire du Ridicule, qui sous-tend laconception morale de la comédie ; le comique de fantaisie, qui se fonde sur le principe du monde renversé du carnaval, dans lequel l’accomplissement du désir supplante le principe de réalité ; et enfin un comique de l’absurde, dont la portée est plus ou moins large, selon que l’incongruité est passagère, ou que le poète met en jeu une vision du monde où le rire est la seule réponse du sage devant lafolie du monde (Voir Jean Molino, « Molière, esquisse d’un modèle d’interprétation »,Dix-Septième Siècle, 1994).
Molière fait du rire un élément essentiel à sa dramaturgie ; alors que, chez ses prédécesseurs, le rire était sporadique et souvent ornemental, il devient ici la clef de voûte du système théâtral. La comédie doit, selon lui, être comique, faute de quoi, elle est sans objet, comme ill’indique dansL’Impromptu de Versailles :
C’est une idée qui m’avait passé une fois par la tête, et que j’ai laissée là comme une bagatelle, une badinerie, qui peut-être n’aurait pas fait rire (sc. 1).
Dans cette perspective, l’éclat de rire du public est le signe que la peinture des ridicules humains est vraie. Cela explique que Molière ne méprise aucun des effets comiques transmis par le courantséculaire de la farce et de lacommedia dell’arte, qui ravissent le parterre — voire le roi —, s’ils servent la visée de sa poétique, ce qui choque les esprits raffinés, incapables de mesurer la portée du phénomène : ses premiers ennemis le traitent du terme méprisant de « farceur », et Boileau réprouvera jusqu’au bout ce mélange des effets, indigne selon lui de la grande comédie ; il ne goûte que lecomique de caractère, création originale de notre dramaturge, dans lequel le rire ne naît plus d’un accident, d’une bastonnade, ou d’une plaisanterie, mais de l’obsession intime, du ridicule inhérent à la psychologie d’un personnage :
Dans ce sac ridicule où Scapin s’enveloppe,
Je ne reconnais plus l’auteur du Misanthrope.
C’est à la suite de cette condamnation de Boileau que la postérité — enparticulier la IIIe République — a hypertrophié cette forme de comique. En réalité, Molière recourt à toutes sortes d’effets comiques, même s’ils n’ont pas de portée psychologique. Car le rire remplit dans la comédie une fonction phatique indispensable, en maintenant une atmosphère euphorique qui favorise l’adhésion du spectateur. Et dans cette perspective, le comique peut être absolu et passeulement significatif, pour reprendre la distinction célèbre de Baudelaire (De L’Essence du rire et généralement du comique dans les arts plastiques, Paris, 1855). Les défenseurs de la comédie ne manquent pas de mettre l’accent sur ce pouvoir du rire, décent et instructif, qui contribue à la Correction des mœurs, mais tous les effets comiques n’y tendent pas.
Cette variété des effets comiques...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Expose comique chez moliere
  • corpus comique de Molière
  • Le comique bougeois gentilhomme de molière
  • Corpus : le comique (Feydeau, Molière, Ionesco)
  • Analyse du comique d'un extrait de tartuffe de molière
  • Question au bac sur les différents comiques dans les pièces de molière
  • Comique et comédie e siècle: Molière
  • Corpus sur les femmes savantes et l'ecole des femmes de molière (comique de scène)

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !