Moliere

Pages: 5 (1192 mots) Publié le: 6 janvier 2011
Formation et inluences:

Moliere à été fortement marqué par la tradition de son pays. Ses origies et sa formation rapellent celles de la plupart des dramaturges français de cette époque.
Né dans la famille Poquelin, de riches tapissiers, il est donc comme la quasi totalitée de ses confrère d’ascendance bourgeoise. Il suit l’enseignement des jésuites, puis fait des études de droits:l’éloquence oratoire constitue alors en france un bonne préparation à l’écriture théatrale.
Influencé par la pensée libertine, Moliere accomplit avec la religion une rupture irreversible qui provoqueras de violentes attaques de la part des bien pensant au cours des polémiques déclenchés par l’école des femmes, Tartuffe et Don Juan.
Jeune, il est déjà attiré par le théatre. Il fréquente les sallesparisienne de l’Hotel de bourgogne où il se familliarilise avec le repertoire français. Il s’interesse aux spectacles des batteleurs qui prolonges la tradition médiévale de la farce.
En 1643, il signe ave les Béjart le contrat de constitution d’une troupe, L’illustre théatre, dont le siège est à Paris.

Sources d’inspiration:

Molière travaille jour et nuit à écrire de quoi divertir son public.Son théâtre, c'est la comédie, et la comédie offre le spectacle de la vie ordinaire. Son registre, c'est le comique, l'ironie, la parodie.
Ses sources d'inspiration, Molière les prend dans la vie de tous les jours et dans le monde qui l'entoure.
Le XVIIe siècle est envahi par les bonnes manières, les mariages arrangés et la hiérarchie sociale. Molière s'inspire du comportement des gens etsurtout des bourgeois qui veulent imiter les nobles. Il montre leur vrai caractère. Il profite de ses écrits pour se moquer de la société et des charlatans qui abusent les pauvres gens. Il veut libérer la jeunesse des contraintes absurdes. Molière veut faire rire son public tout en provoquant des réactions, de l'émotion et pour cela, il s'inspire de l'âme humaine.

Conception du Theatre:

Dansl'élaboration progressive de sa dramaturgie, son génie éclectique recueille le meilleur de la tradition antérieure : certains types de la comédie latine, perpétuée par les auteurs du XVI siècle, quelques imbroglios de la comédie italienne, caractérisée par l'ingéniosité de ses intrigues, l'invention thématique de la comedia espagnole dont l'abondante production inspire nos créateurs tout au long dusiècle, et surtout la conception du jeu théâtral de la commedia dell'arte, théâtre semi-improvisé, qui laisse une grande part au jeu gestuel de l'acteur, Molière intègre parfaitement ces divers éléments dans une perspective neuve. L'originalité majeure de son théâtre tient au fait qu'il repose essentiellement sur un élément de nature psychologique : le travers d'un héros, isolé dans son idée fixe(maladie imaginaire, avarice, dévotion, snobisme), qui devient la cause d'une perturbation et, convention oblige, l'obstacle au mariage des amoureux. Ces personnages, prisonniers de leur obsession, et grossis par nécessite, sont cependant soigneusement individualisés : ils possèdent à la fois un vice majeur et un trait secondaire. Tartuffe est, certes, hypocrite, mais également gourmand et sensuel.Genèse de Tartuffe :
Tartuffe ou l’Imposteur est une comédie en cinq actes et en alexandrins, écrite par Jean- Baptiste Poquelin, dit Molière.
Molière l’écrit en mars-avril 1664 et la pièce est jouée pour la première fois le 12 mai 1664 à Versailles. Elle fut aussitôt interdite sous la pression des dévots qui accusaient Molière d'impiété et lui reprochaient de donner une mauvaise image de ladévotion et des croyants. L’édition originale de la pièce paraît en 1669, année où elle est véritablement achevée, puis en 1682. Le texte est conservé à la Bibliothèque Nationale. Molière écrit cette pièce, entre autres raisons, pour dénoncer les agissements de la Compagnie du Saint-Sacrement : elle est créée en 1627 dans un climat de tensions et de luttes religieuses, et elle s’affirme comme...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Molière
  • Molière
  • Molière
  • Molière
  • Moliere
  • Moliere
  • Molière
  • Moliére

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !