Moliere

Pages: 9 (2250 mots) Publié le: 13 février 2011
La première représentation des Précieuses ridicules a lieu le 18 novembre 1659. Il est douteux que la pièce ait déjà été donnée en province, comme l'affirme Grimarest (Vie de M. de Molière, éd. G. Mongrédien, p. 48), car La Grange, qui y tient un rôle, ne dit rien de semblable dans son Registre. On a prétendu aussi, à la suite de Somaize*, que les représentations de la pièce avaient étésuspendues en raison de l'intervention d'un «alcoviste de qualité», c'est-à-dire d'un grand seigneur habitué des salons et des réunions qui s'y tiennent. Toujours est-il que la comédie n'est reprise que le 2 décembre, que cette fois-ci le prix des places a été doublé, comme c'est le cas pour les pièces nouvelles goûtées du public, et qu'elle connaît un très vif succès: la soirée rapporte la sommeconsidérable de 1400 livres. Jusqu'à la démolition de la salle du Petit-Bourbon, en octobre 1660, Les Précieuses seront présentées 44 fois, sans compter les «visites», c'est-à-dire les représentations privées données chez quelque grand tels que Mme du Plessis-Guénégaud, Le Tellier, le prince de Condé, Monsieur, le Cardinal de Mazarin*. Pour éviter une édition subreptice que médite Somaize de concerve avecle libraire Jean Ribou, Molière doit se hâter de publier sa comédie; elle paraît dans les tout derniers jours de janvier 1660, précédée d'une préface qui annonce la verve joyeuse d'un Beaumarchais.

De quels modèles Molière s'est-il inspiré? À en croire Somaize, Donneau de Visé et quelques autres, il se serait contenté de traduire une pièce écrite en italien par l'abbé de Pure et représentée en1656 par les comédiens italiens de Paris, avec lesquels notre auteur partage le Petit-Bourbon depuis l'automne de 1658. L'ennui est que la prétendue pièce de l'abbé de Pure n'a pas été publiée, ni en 1656 ni par la suite, et que la rapide analyse d'une pièce intitulée La Précieuse, que l'on trouve dans le roman du même abbé, La Prétieuse ou le mystère des ruelles*, a bien peu de rapport avec notrecomédie.

Plus certaine est l'influence qu'ont pu avoir sur Molière une comédie de Scarron que Molière a précisément jouée durant la saison 1658-1659, L'Héritier ridicule. Dans cette pièce, une jeune fille noble, Hélène, refuse d'épouser Don Diègue de Mendoce parce qu'il n'est pas assez riche; pour la punir de ce dédain, Don Diègue déguise son valet Filipin, qui est porté sur le bel esprit, etle fait passer pour un de ses parents qu'il présente comme fabuleusement riche sous le nom de Don Pedro de Buffalos; ledit Don Pedro tient à Hélène des discours ampoulés et ridicules, mais est bien reçu d'elle, et, au moment où la «dame intéressée» (c'est le sous-titre de la pièce) va épouser le prétendu gentilhomme, Don Diègue prend un malin plaisir à lui révéler sa véritable identité. On le voit,on est ici très près de la situation des Précieuses, car, tout comme Philipin est un garçon à qui le beau style a tourné la tête, Mascarille est «un extravagant [qui] se pique de galanterie et de vers*». D'autre part, c'est bien Don Diègue qui, à la grande confusion d'Hélène, vient démasquer son valet, ainsi que le feront La Grange et Du Croisy. C'est à partir de cette donnée que travaillel'invention comique de Molière pour atteindre à une signification humaine plus profonde.

Molière s’est également servi d’un texte attribué à Charles Sorel, Les Lois de la galanterie*— qu'il aurait également utilisé pour L’École des maris, Dom Juan et Le Bourgeois gentilhomme, selon Claude Bourqui*—, qui énumère précisément les qualités dont il convient de faire preuve et les comportements qu’il siedd’adopter pour mériter le titre de galant. Ce texte mentionne ainsi entre autres la nécessité de louer Paris et de mépriser la province, de faire usage d’une chaise à porteurs, de revêtir une tenue comportant «petite-oye», plumes et rubans, de se donner un coup de peigne en public, d’employer un vocabulaire à la mode ou encore de fréquenter le monde littéraire…). La similitude des textes incite...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Molière
  • Molière
  • Molière
  • Molière
  • Moliere
  • Moliere
  • Molière
  • Moliére

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !