Moliere

733 mots 3 pages
Scène 5 et 6 Acte V.
A la suite du Tartufe censuré un an plus tôt, Molière publie en 1665 DJ, pièce qui met en scène un libertin de mœurs et de pensée.
Contextualisation : DJ ment à son père et prétend devenir dévot. Il utilise la religion pour masquer son immoralité. Endurci de manière définitive dans le vice, DJ rend son châtiment imminent et l’apparition du spectre du temps annonce cette fin proche.

I] La mort de DJ, une revanche pour ses victimes mais une perte pour Sg :

1) DJ, un personnage qui reste fidèle à lui-même

DJ reste fidèle à ses principes. Il est résolu à suivre son destin. Il a une conduite héroïque, il ne recule pas devant le danger. Lorsque la statut lui demande sa main , il la lui donne « la voilà »
Il a une attitude ferme : utilisation de phrases déclaratives simples. Répétition de « Non, non », négation qui représente son ultime et dernier refus qui apparait comme un sacrifice.
« Il n’est pas dit que je sois capable de me repentir »= marque l’impossibilité de cet acte.
Emploi du futur qui exprime la certitude : « il ne sera pas dit »
Verbe de certitude qui témoigne de son assurance : « je veux »
Il reste provocateur en adoptant une attitude défiante : « Je veux éprouver s’il s’agit bien.. ». Il garde son esprit de raison qui se rapproche de se morale : « Je crois en 2 et 2 sont 4 et 4 et 4 sont 8 »
Dj apparaît comme qqn de brave, le spectre lui donne le choix de se repentir mais Dj reste sur ses choix d’inconstant.
Même lors de son châtiment il reste incrédule et surpris « O ciel, que sens-je » (il fait référence au ciel alors qu’il n’est pas croyant= retournement de situation)

2) Sg, un personnage de farce :

Sg fait basculer la pièce dans le comique.
Il est lâche comme il était présenté dans la 1ère scène de la pièce, il répète l’interjection : « Ah !»
Sg qui n’avait que son maître se retrouve seul : « Il n’y a que moi seul qui est malheureux »(registre qui devrait être à priori pathétique mais apparaît ici comique

en relation

  • Moliere
    15240 mots | 61 pages
  • Moliere
    8766 mots | 36 pages
  • Molière
    5239 mots | 21 pages
  • Moliere
    2650 mots | 11 pages
  • Molière
    3482 mots | 14 pages
  • Molière
    1510 mots | 7 pages
  • Molière
    431 mots | 2 pages
  • Molière
    4906 mots | 20 pages
  • Molière
    857 mots | 4 pages
  • Moliere
    891 mots | 4 pages