Mon corps m'appartient-il?

Pages: 8 (1780 mots) Publié le: 23 mars 2012
Terminale S
21/02/2012

Mon corps m’appartient-il ?



Par la prostitution, certaines personnes vendent leur corps et n’en sont plus réellement propriétaires pendant un certain temps. Le corps est un bien particulier dans notre société. Les viols, de plus en plus nombreux, posent également la question de la possession de son corps. Sommes-nous propriétaires de notre corps ? En effet, siquelqu’un d’autre dispose de notre corps, il ne nous appartient plus, au moins pendant un temps. Cependant pour pouvoir vendre son corps, il faut qu’il nous appartienne. En effet, la prostitution n’est pas de l’esclavage car il y a une volonté dans la prostitution qu’il n’y a pas dans l’esclavage. Mais si la société ne prend pas le corps de la prostitué comme elle prendrait celui de l’esclave, ellepousse la femme (ou parfois l’homme) à décider de vendre son corps. Il est possible que ce soit plus cynique encore, les circonstances, la misère, l'envie d'une vie matériellement plus assurée, se chargeant d'asservir non le corps directement, mais l'esprit, la volonté de la prostituée, de manière à ce qu'elle fasse elle-même la démarche de se prostituer, et endosse en même temps laresponsabilité de son acte (là où l'esclave, au moins, à l'excuse de ne pas s'appartenir et de beaucoup moins engager sa volonté dans ce qu'on exige de lui). Sommes-nous poussés à nous défaire « volontairement » de la souveraineté de notre corps, plutôt que d’en être simplement privés ? Et les personnes se trouvant dans ces cas extrêmes sont-elle les seules à ne pas être propriétaires de leur corps ? Il existedans notre société des modèles que nous nous trouvons obligés de suivre, des idéaux que nous partageons tous ou presque. Nous entendons souvent parler de « dictature de la beauté », qui est à l’origine de plusieurs phénomènes de notre société comme l’anorexie ou la chirurgie esthétique. L’anorexie est cependant un exemple paradoxal : l’anorexique veut contrôler son corps plus que quiconque, car il(et plus souvent elle) veut lutter contre la loi de la nature (manger à sa faim) pour modeler son corps comme il/elle le désire, mais ce faisant est totalement soumis(e) aux critères de la beauté (les idéaux de maigreur) dictés par la société. Notre corps et notre apparence sont-ils effectivement dirigés par quelqu’un ou quelque chose à qui ou à quoi nous sommes forcés d’obéir ? C’est ce quesoutient Jean Baudrillard dans La Société de consommation. Il prouve que notre société a transformé le corps, simple enveloppe de chair de ce que nous sommes vraiment, en corps « objet de salut ». De telles constatations, assez effrayantes, nous poussent à chercher à comprendre par quels moyens le contrôle de notre corps nous est ôté. Comment la société contrôle-t-elle mon corps ? Et dans quellemesure exerce-t-elle ce contrôle ? Pour pouvoir répondre à ces questions, il faut considérer le nouveau statut du corps dans notre société, afin de pouvoir ensuite comprendre les mécanismes par lesquels nos corps sont contrôlés, et trouver dans quelle mesure nous restons souverains de nos corps.

Au fil du temps, le corps a changé de statut et de rôle social. Simple enveloppe charnelle qui n’étaitqu’un objet « dans lequel » nous (notre véritable personne) nous trouvions, il s’est transformé en quelque chose de bien plus important : « Le corps est devenu objet de salut. Il s’est littéralement substitué à l’âme dans cette fonction morale et idéologique ». C’est ainsi que Baudrillard le définit. Dans notre société, le corps a donc pris une importance capitale, puisqu’il a remplacé l’âme, quiétait considérée comme l’essence même de notre personne. Les hommes, après avoir cessé de croire en l’âme comme ils le faisaient précédemment, et peut-être par besoin de « se raccrocher » à quelque chose, ont donné la place qu’occupait l’âme au corps. Cette quasi sacralisation implique que nous sommes aujourd’hui définis par notre corps et presque rien d’autre. Le corps tend a prendre de plus en...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • ce doc ne m'appartient pas
  • Mon corp m'appartient-il ?
  • Suis-je un corps ou ai-je un corps ?
  • Corps
  • Le corps
  • Le corps
  • le corps
  • Le corps

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !