Mondo et autres histoires

Pages: 38 (9320 mots) Publié le: 20 février 2011
www.comptoirlitteraire.com

André Durand présente

‘’Mondo et autres histoires’’
(1978)

Recueil de huit nouvelles de J.M.G. LE CLÉZIO

(310 pages)

‘’Mondo’’ (page 2)

“Lullaby” (page 3)

‘’La montagne du dieu vivant’’ (page 5)

‘’La roue d’eau’’ (page 6)

‘’Celui qui n’avait jamais vu la mer’’ (page 6)

‘’Hazaran’’ (page 8)

‘’Peuple du ciel’’ (page 8)‘’Les bergers’’ (page 9)

pour chacune desquelles on trouve un résumé et un commentaire.

Figure aussi une analyse de l’ensemble du recueil (page 11).

Bonne lecture !
“Mondo”

Nouvelle de 70 pages

Le jeune Mondo, qui avait dix ans, dont on ne savait ni d'où il venait ni où il allait, qui avait le goût du voyage («Rien qu'à le voir, on savait qu'il n'était pas d'ici, et qu'ilavait vu beaucoup de pays»), traînait dans les rues d’une ville portuaire du Sud de la France qui n’était pour lui qu’une escale. Enfant à la peau «couleur de cuivre», orphelin, sans-abri, analphabète, il «aimait bien glaner», «ramassait ce qui était tombé par terre», ou bien profitait de la charité publique : «La grosse marchande de fruits [...] lui donnait des pommes ou des bananes.» Mais jamaisil ne mendiait. Et il partageait son pain avec les oiseaux, qui lui paraissaient bienveillants et généreux. Il se baignait aux aurores ; «s’asseyait sur la plage, les bras autour de ses genoux, et il regardait le soleil se lever» ; se promenait sous le grand soleil, «marchait vite jusqu’à la jetée qui avance au milieu de la mer […] regardait un instant la mer, en serrant les paupières pour ne pasêtre ébloui par les effets du soleil. Le ciel était très bleu, sans nuages, et les vagues courtes étincelaient. […] Mondo descendait le petit escalier qui conduit aux brisants. Il aimait beaucoup cet endroit. […] Mondo aimait marcher ici, sur les brisants.» Il avait une relation privilégiée avec un bloc de ciment, sur la plage, auquel il se confessait, et qui était son endroit préféré ; d’autrepart, «le brise-lames ne disait rien, ne bougeait pas, mais il aimait bien les histoires que lui racontait Mondo.» Il avait su trouver des cachettes sur la plage. Là encore, il rêvait aux îles, à la Mer Rouge, à l’Afrique. Même s’il ne faisait que passer son temps à regarder ce qui est beau, il était forcé d'apprendre à survivre et à éviter les pièges que lui tendait la police qui voyait en lui unobjet de nuisance qu'il fallait à tout prix neutraliser, le traitait comme un petit criminel.
Dans ses pérégrinations, il avait un mot gentil pour chacun, aidant ceux qui l’acceptaient, et «quand il y avait quelqu’un qui lui plaisait, il l’arrêtait et lui demandait tout simplement : ‘’Est-ce que vous voulez m’adopter?’’» Il rencontrait l’arroseur public, et admirait son travail, l'eau qui sort deson tuyau étant pour lui une «brume fraîche qui faisait du bien» ; mais il ne lui parla jamais. Il fit la connaissance d’autres êtres qui incarnaient la bonté, la sagesse, le respect ; qui vivaient comme lui dans leurs rêves, en marge des bousculades de la vie sérieuse : Giordan le Pêcheur, «un marin qui n’a pas de bateau» ; Dadi le Gitan, un prestidigitateur au profil d’aigle ; le Cosaque, unaccordéoniste au bonnet de fourrure, auprès duquel il eut la nette impression de retrouver son père ; un vieil ami des colombes qui lui apprit à lire, ce qui permit à cet amateur d’illustrés d’inventer des chansons, de déchiffrer des mots croisés, de dessiner un pentagone avec les lettres de son nom, car il découvrit vite que les lettres ne sont pas de simples outils mais recèlent tout un universludique et poétique. Surtout, grimpant, pour s’éloigner de la ville, sur une colline surplombant la mer, il rencontra Thi Chin, petite femme vietnamienne d'un âge vénérable et d'une générosité débordante, qui devint son amie, et combla toutes ses attentes. Elle habitait une petite maison jaune, «simple, sans ornements de stucs ni mascarons, mais Mondo pensait qu'il n'avait jamais vu une maison...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Mondo et autres histoires
  • Mondo et autres histoires
  • Mondo et autres histoires
  • Fiche de lecture mondo et autres histoires
  • Les rites d’initiation dans mondo et autres histoires
  • histoire et autres!
  • Mondo et autre histoire
  • l'arbre des possibles et autres histoires

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !