Montaigne et la mort

Pages: 6 (1373 mots) Publié le: 19 janvier 2014
Montaigne et la mort

Introduction

Michel de Montaigne ( 1533-1592 ), écrivain-philosophe du XVIe siècle, est l'homme d'une seule œuvre, les Essais, composés de trois livres publiés de 1580 à 1595.
Montaigne fait partie du courant humaniste et poursuit une véritable quête de l'Homme, en s'intéressant à tous les sujets pouvant concerner ce dernier, y compris à la mort.
La mort est unthème récurent chez Montaigne, nous nous demanderons donc comment celui-ci l'appréhende. Pour cela, nous étudierons la hantise de la mort chez Montaigne, puis sa préméditation et enfin ses recommandations pour vivre malgré elle.

I) La hantise de la mort

« La mort est le sort commun des hommes, et c'est folie de n'y pas penser, ou de la représenter comme une chose lointaine. »
C'est dans uncontexte instable que Montaigne débute la rédaction de ses Essais. En effet, il commence son premier livre juste avant le massacre de la Saint-Barthélémy, qui confirme ses idées les plus pessimistes, en ébranlant toutes ses certitudes et une part de sa confiance en l'Homme.
La thèse soutenue par Montaigne à propos de la mort est classique : il affirme qu'elle est inévitable, ainsi ne pas s'ypréparer ou se laisser aller à la peur est inutile et néfaste.
Les Hommes ne veulent pas voir la mort, préférant l'atténuer à l'aide d'euphémismes et la fuir un maximum, mais ils oublient qu'elle finira toujours par les rattraper.
De plus, il n'est, selon Montaigne, guère sage de se fonder sur une durée prévisible de vie, en effet jeunes et vieux sont également menacés par la mort, qui peut surgirà chaque instant. Il cite à ce sujet les exemples du Christ et d'Alexandre, tous d'eux morts dans la force de l'âge.
Montaigne a lui même perdu son meilleur ami, Étienne de la Boétie, alors qu'il était encore jeune, événement qu'il l'a énormément marqué et influencé dans sa manière d'envisager la vie.
Sa thèse est en fait une idée simple et assez commune de la philosophie stoïcienne : il fautse préparer à une mort inévitable et ne pas s'en effrayer.
Pour renforcer sa démonstration, Montaigne s'appuie sur son expérience en prenant des exemples qu'il a lui même vécus. Dans le chapitre « De l'expérience » de son troisième livre, Montaigne dit que « Dieu fait grâce à ceux, à qui il soustrait la vie par le menu. C’est le seul bénéfice de la vieillesse. La dernière mort en sera d’autantmoins pleine et nuisible : elle ne tuera plus qu’un demi, ou un quart d’homme. Voila une dent qui me vient de choir,sans douleur, sans effort : c’était le terme naturel de sa durée. Et cette partie de mon être, et plusieurs autres, sont déjà mortes, autres demi-mortes, des plus actives, et qui tenaient le premier rang pendant la vigueur de mon âge. C’est ainsi que je fonds, et échappe à moi. »Ainsi, bien qu'on ne puisse essayer la mort qui n'advient qu'une fois, Montaigne profite de toute expérience qui peut lui en donner le pressentiment, par exemple une chute de cheval ou ici la chute d'une dent. Selon lui, vieillir offre du moins un avantage : c'est qu'on ne mourra pas d'un seul coup mais peu à peu, bout par bout. Si bien que la « dernière mort », comme il l’appelle, ne devrait pas êtreaussi tranchante que si elle était advenue dans jeunesse. La dent qui tombe, affliction banale que Montaigne a dû connaître, devient un indice du vieillissement et une anticipation de la mort. Pour se convaincre, Montaigne accumule dans ses Essais arguments, exemples et citations, pourtant sa pensée ne semble pas figée : il ne cesse en effet d'apporter des modifications et corrections à son œuvreet il arrive quelques fois que son opinion change.



II) La préméditation de la mort

Pour Montaigne, il ne faut pas éviter de penser à la mort comme le font la plupart des Hommes, mais au contraire se familiariser avec elle, s'y accoutumer. Il faut selon lui, ne rien avoir si souvent en la tête que la mort. Il cite pour cela l'exemple des Égyptiens ( livre I ), qui au milieu de leurs...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Montaigne et la Mort
  • Montaigne et la mort
  • Montaigne et la mort
  • La préméditation de la mort, montaigne
  • La mort dans montaigne, instant révélateur
  • La mort vue par montaigne
  • Montaigne livre I chap 20 réflexion sur la mort
  • Montaigne

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !