Montesquieu

2448 mots 10 pages
1) Biographie de l’auteur.
« Montesquieu (de son vrai nom Charles Louis de Secondat, baron de La Brède et de Montesquieu.) naquit le 18 janvier 1689 à Brède, en Gironde.
Né dans une famille appartenant à la noblesse de robe, le jeune homme entreprit des études de droit, puis devint conseiller du parlement de Bordeaux (1714.). L'année suivante, il épousa Jeanne de Lartigue, une jeune fille issue d'une famille bourgeoise récemment anoblie. En 1716, à la mort de son oncle, Montesquieu devint président du parlement et de la baronnie des Montesquieu. C'est au cours des années qui suivirent qu'il commença à écrire (Dissertation sur la politique des Romains dans la religion, 1716 ; Lettres Persanes, 1721 ; Dialogue de Sylla et d’Eucrate, 1722.). Cependant, en 1726, Montesquieu dut vendre sa charge afin de payer ses dettes. Des lois (attaqué, il écrivit alors Défense de l'esprit des lois, qui fut publié en 1750.). Ces deux œuvres le consacrèrent véritablement en tant que philosophe des lumières. Poursuivant sa vie de notable, Montesquieu écrivit encore Lysimaque, en 1754. Après avoir été élu à l'académie française (1728.), Montesquieu entreprit un long voyage, au cours duquel il visita de nombreux pays d'Europe (Autriche, Hongrie, Italie, Allemagne, Hollande, Angleterre.).

De retour chez lui en France en 1732, il publia Considérations sur les causes de la grandeur des Romains et de leur décadence, où il relate l'histoire de l'Empire romain (des premières guerres entre latins et tribus rivales, jusqu'à la chute de Constantinople.). Cette œuvre monumentale connut à sa sortie un franc succès. En 1748, Montesquieu publia une autre de ses œuvres phares: De l'esprit.
Il mourut le 10 février 1755 à Paris, atteint par la fièvre jaune. »

Cette biographie est, je trouve, un bon résumé de tout celle que j’ai lu et comme on ne peut pas réinventer la vie d’une personne je l’ai reprise sans changer quoi que ce soit.

Livre X
CHAPITRE III.
Du droit de conquête.

en relation

  • Montesquieu
    3888 mots | 16 pages
  • Montesquieu
    1513 mots | 7 pages
  • Montesquieu
    296 mots | 2 pages
  • Montesquieu
    771 mots | 4 pages
  • Montesquieu
    516 mots | 3 pages
  • Montesquieu
    309 mots | 2 pages
  • Montesquieu
    486 mots | 2 pages
  • Montesquieu
    4326 mots | 18 pages
  • Montesquieu
    1112 mots | 5 pages
  • Montesquieu
    685 mots | 3 pages