Morphée

Pages: 2 (284 mots) Publié le: 1 mai 2010
3) Historiographie

Suite à de multiples recherches concernant les historiens ayant travaillés sur le Printemps de Prague, je suis arrivé à la conclusion que la plupartd'entre eux, du moins ceux que j'ai étudié, relataient les faits de la façon suivante:

Dans la nuit du 20 au 21 août 1968, les chars URSS et quatre de ses alliés du Pacte deVarsovie, entre en Tchécoslovaquie pour écraser le "socialisme à visage humain" du tchécoslovaque Alexander Dubcek qui prêchait la doctrine soviétique comme "souveraineté limitée" parMoscou.

C'est due au mouvement de libéralisation lancé par Alexander Dubcek que les chars de l'armée rouge ont envahie la Tchécoslovaquie. En effet, plusieurs réformes ont suivisson élection entant que chef du parti communiste tchécoslovaque. En remplacement Antonin Novotny, Dubcek levas toute censure et il y a eu une libéralisation sans précédent de lapresse et des activités culturelles.
Suite à l'expansion des réformes dans plusieurs autres pays communiste tels que l'Hongrie, la Pologne, l'Allemagne de l'Est,... Vasil Bilakprévient Moscou, via une lettre, de stopper les réformateurs pas tout les moyens possibles.

Moins de trois semaines plus tard, une trentaine de divisions blindées soviétiques,suivis par des troupes bulgares, hongroises, polonaises et est-allemandes, envahissent la Tchécoslovaquie pour une occupation qui durera plus de 20 ans, jusqu'à la "Révolution develours" en 1989.
Selon l'Institut tchèque d'études des régimes totalitaires, l'occupation soviétique a fait plus de 108 morts et 500 blessés.

Enfin, Alexander Dubcek estréduit au silence et un remplaçant venu de Moscou, Gustav Husak, lance la "normalisation", résignant ainsi toute la nation. Ainsi le Printemps de Prague est étouffé dans le sang.
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !