Mosta

1575 mots 7 pages
http://www.lesechos.fr Mercadona, success-story à l'espagnole
Une entreprise qui réalise 100 % de ses ventes en Espagne, pays plongé dans la récession et où un actif sur quatre est au chômage, peut-elle s'en sortir ? Difficilement, a priori. Pourtant, Mercadona, le premier distributeur de l'autre côté des Pyrénées avec 20 % de part de marché, a montré que c'était possible. Avec plus de 16 milliards d'euros de chiffre d'affaires (+ 7,9 %) l'année dernière, la chaîne de supermarchés a détrôné le roi El Corte Inglès, qui a vu ses ventes reculer de 3,9 %, à 15,7 milliards d'euros. Une consécration pour un groupe familial né modestement, il y a un peu plus de trente ans. Tout commence en effet en 1981, quand Juan Roig rachète à ses parents leur entreprise, avec son épouse et ses frères, et en prend la direction. L'affaire se limite alors à huit épiceries, représentant une surface de vente totale de 300 mètres carrés. Patiemment, Juan Roig, qui devient avec sa femme le principal actionnaire en 1990, construit un véritable empire : aujourd'hui, Mercadona compte 1.356 magasins, 70.000 emplois directs, 400.000 indirects et une réputation indéfectible de qualité auprès de sa clientèle. N'importe quel habitué interrompu pendant ses courses dans l'un des supermarchés Mercadona vous répondra que l'enseigne dispose, selon lui, du meilleur rapport qualité-prix du marché. Derrière Zara, Mercadona est la marque ayant la meilleure réputation en Espagne. Le chantre de la productivité Comment expliquer un tel succès ? La couverture du rapport annuel offre une première piste. L'employé peut y contempler son reflet et le message suivant : « Culture de l'effort et du travail, le succès dépend de moi. » L'entreprise s'érige en chantre de la productivité. Coutumier des déclarations chocs, qui lui ont forgé une image de gourou, son discret fondateur n'a-t-il pas loué les bazars chinois, ces épiceries de quartier ouvertes à toute heure du jour et de la nuit, en invitant les Espagnols à s'en

en relation

  • Mostar Bosnie
    375 mots | 2 pages
  • bosnie
    9054 mots | 37 pages
  • Sujet au pif
    8311 mots | 34 pages
  • Chronologie des balkans
    1888 mots | 8 pages
  • Doing business in bosnia and armenia
    3333 mots | 14 pages
  • Sociologie
    749 mots | 3 pages
  • Analyse notre musique jl godard
    984 mots | 4 pages
  • Scène de lecture
    1129 mots | 5 pages
  • Jo sida
    862 mots | 4 pages
  • Commentaire d'espagnol : "todos los niños son iguales" de nicolas guillén
    1133 mots | 5 pages