Mosta

Pages: 7 (1575 mots) Publié le: 13 juin 2013
http://www.lesechos.fr Mercadona, success-story à l'espagnole
Une entreprise qui réalise 100 % de ses ventes en Espagne, pays plongé dans la récession et où un actif sur quatre est au chômage, peut-elle s'en sortir ? Difficilement, a priori. Pourtant, Mercadona, le premier distributeur de l'autre côté des Pyrénées avec 20 % de part de marché, a montré que c'était possible. Avec plus de 16milliards d'euros de chiffre d'affaires (+ 7,9 %) l'année dernière, la chaîne de supermarchés a détrôné le roi El Corte Inglès, qui a vu ses ventes reculer de 3,9 %, à 15,7 milliards d'euros. Une consécration pour un groupe familial né modestement, il y a un peu plus de trente ans. Tout commence en effet en 1981, quand Juan Roig rachète à ses parents leur entreprise, avec son épouse et ses frères, et enprend la direction. L'affaire se limite alors à huit épiceries, représentant une surface de vente totale de 300 mètres carrés. Patiemment, Juan Roig, qui devient avec sa femme le principal actionnaire en 1990, construit un véritable empire : aujourd'hui, Mercadona compte 1.356 magasins, 70.000 emplois directs, 400.000 indirects et une réputation indéfectible de qualité auprès de sa clientèle.N'importe quel habitué interrompu pendant ses courses dans l'un des supermarchés Mercadona vous répondra que l'enseigne dispose, selon lui, du meilleur rapport qualité-prix du marché. Derrière Zara, Mercadona est la marque ayant la meilleure réputation en Espagne. Le chantre de la productivité Comment expliquer un tel succès ? La couverture du rapport annuel offre une première piste. L'employé peut ycontempler son reflet et le message suivant : « Culture de l'effort et du travail, le succès dépend de moi. » L'entreprise s'érige en chantre de la productivité. Coutumier des déclarations chocs, qui lui ont forgé une image de gourou, son discret fondateur n'a-t-il pas loué les bazars chinois, ces épiceries de quartier ouvertes à toute heure du jour et de la nuit, en invitant les Espagnols à s'eninspirer ? Sa maxime : « Premièrement donner, deuxièmement demander et troisièmement exiger. » « Il est de notoriété publique que les employés de Mercadona sont mieux payés, mieux formés, plus motivés, explique Luis Simoes, directeur général pour la péninsule Ibérique du cabinet de conseil Kantar World Panel. Ca peut paraître accessoire, mais ça ne l'est pas, car ce sont eux qui s'assurent queles linéaires sont bien remplis et que le service donné aux consommateurs est réellement de qualité. » Chez Mercadona, tous les employés sont en CDI et reçoivent chaque année une partie des bénéfices (223 millions d'euros ont été répartis en 2011). Les femmes disposent d'un cinquième mois de congé maternité et plusieurs centres logistiques sont équipés de crèches gratuites, s'adaptant parfaitementaux horaires des employés. En échange, Mercadona exige. Et ça se voit : « Les ventes par employé sont 18 % plus élevées que ceux des autres supermarchés espagnols et 46 % plus élevées que la moyenne des supermarchés américains en 2008 », note le professeur Zeynep Ton dans un article publié dans la « Harvard Business Review ». L'année dernière, la productivité a encore augmenté, passant de 21.804euros vendus par employé par mois, à 22.220 euros. Et pour preuve que, malgré les exigences auxquelles ils sont soumis, les travailleurs se sentent majoritairement bien chez Mercadona, le taux de rotation y est très faible. La motivation et l'engagement de ses employés, Juan Roig l'obtient par leur concentration sur un seul et unique objectif : la satisfaction du « jefe » (chef). C'est ainsi qu'estsurnommé le client à l'intérieur de l'entreprise ! « C'est fédérateur comme communication interne, ça permet une mobilisation exceptionnelle », souligne Luis Simoes. En effet, le client est placé au centre du modèle de Mercadona. Il s'agit de lui offrir des « produits de qualité maximale à des prix toujours bas ». Le tout dans des magasins de proximité, dont la taille moyenne (toujours entre...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Mostar Bosnie

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !