Motion présentée par jaurès au congrès de la sfio de toulouse

Pages: 10 (2327 mots) Publié le: 12 mars 2013
Motion de Jean Jaurès au Congrès de Toulouse de la SFIO (1908)

Lorsque Jaurès présente sa vision du socialisme dans son livre Etudes socialistes alors publié en 1901, il avance : « Ces grands changements sociaux qu'on nomme des révolutions ne peuvent pas ou ne peuvent plus être l'œuvre d'une minorité. Une minorité révolutionnaire, si intelligente, si énergique qu'elle soit, ne suffit pas, aumoins dans les sociétés modernes, à accomplir la révolution. Il y faut le concours, l'adhésion de la majorité, de l'immense majorité. » Il apparaît donc que le socialisme de Jean Jaurès est fondé sur l'idée d'union, de rassemblement, afin de former une unité efficace pour œuvrer dans la vie politique, et pouvoir peser dans une République démocratique à laquelle l’homme de l’Humanité fait confiance.Alors que la gauche en 1905 est faite de diverses tendances, et mêmes de véritables oppositions entre le Parti Socialiste Français (Jaurès) et le Parti Socialiste de France (Guesde), le brillant orateur parvient à centraliser en lui l’image de chef de parti. C’est donc par cette volonté de réunir que découle la création de la SFIO (Section française de l’Internationale ouvrière), partipolitique de gauche qui bouleverse le paysage politique français lors de sa création en 1905 lors du congrès du globe à Paris marquant l’unité après de rudes négociations et débats. Bien qu’il soit, au début, dominé par les guesdistes, il s’emploie à conserver sa proximité avec la classe ouvrière et attend son heure. Mué par une volonté de convertir les adhérents et les électeurs de la SFIO, il entreprendun mouvement de coopération de masse ou les syndicats ont la part belle. Son parti déjà unifié, il en fait la conquête en y déployant son intelligence politique remarquable pour finalement réussir à s’imposer comme le véritable leader politique de son parti, la SFIO, parti républicain pour défendre le prolétaire.

Pb : En quoi la SFIO trouve-t-elle en Jaurès un chef de parti prolétaire enproie à la conquête du pouvoir ?
I - Un Socialisme ancré dans la lutte des classes…

A) La revendication prolétaire

* Discours tribunicien censé réveiller la conscience populaire

Jaurès utilise un vocabulaire volontairement fort et imagé pour faire réagir la classe populaire. Il utilise d’ailleurs divers substantifs pour les interpeller. Il rappelle les termes de Prolétaires, ClasseOuvrière afin de chauffer son auditoire. Il va employer des termes assez belliqueux pour définir le combat qu’il compte mener. On remarque les termes de « destruction », « lutte », « combat » qui fait de donne à son discours une tournure plus grave qui donne corps à son engagement. Il utilise les mots à la perfection, Jaurès sait éveiller la volonté de se battre. La plume de Jaurès parle d’ailleursencore une fois ici, elle est un des signes distinctifs de l’ancien agrégé de philosophie qui démontre encore une fois ses qualités d’orateur. Il donne ainsi l’impression qu’il est un tribun réfléchi, sage mais conscient de la réalité des choses et du combat à mener.

* Volonté de créer un corps autour du prolétariat

Jaurès prononce ces mots alors que l’unité chez les socialistes n’estpas tout à fait consommée. En 1908, 3 ans après la création du parti, il reste encore une fracture entre les guesdistes et les jaurésiens ainsi qu’avec les autres courants. La force de Jaurès est d’aller au-delà du clivage et de s’adresser à tous, avec un message qui se veut une juste synthèse des idéologies. Il veut ainsi créer un véritable mouvement (mot répété plusieurs fois), un véritable corpset parler au nom de tous les prolétaires. Il ne voit pas des visions du socialisme mais simplement une réalité qu’est la classe ouvrière, avec des intérêts à défendre ce qui donne à son direct un retentissement égal dans son auditoire dans la mesure où il défend un ensemble. C’est grâce à ce prolétariat pris dans son ensemble qu’il peut invoquer l’action commune, l’engagement. Il parvient à...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Congrès afsp toulouse 2007
  • La sfio
  • Motion
  • toulouse
  • Toulouse
  • Jaurès
  • toulouse
  • Toulouse

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !