Mourir pour ses idées

Pages: 5 (1190 mots) Publié le: 7 janvier 2012
M. Selvais Le 25/05/11

Les idées méritent-elles que l’on meurt pour elles ? G. Brassens

Dissertation

George Brassens (1921 – 1981), chanteur français connu pour ses compositions tantôt douces, tantôt sournoises, mit tout au long de savie ses poèmes en chansons, lesquelles étaient, comme dans le cas de « Mourir pour des idées », provocatrices. Mais Brassens exprimait une rébellion qui ne laissait paraître ni violence ni acharnement, il faisait passer son message de manière très littéraire : avec nuance mais aussi avec sagesse. Et même si à l’époque, les gens étaient révoltés, aujourd’hui, son esprit prête plutôt au sourire qu’àl’indignation, et c’est justement là que se dissimule son arme redoutable : l’utilisation du rire afin de transmettre ses idées.

Dans « Mourir pour des idées », Brassens nous met en garde contre toutes les idéologies et le cortège de morts qui en résulte. Tant de personnes sont mortes dans le passé pour des idées qui n’ont, pour certaines d’entre elles plus cours aujourd’hui, que le message deprudence de Brassens a de quoi nous interpeller. Ce thème de l’univers de Brassens est un thème qui nous incite fort à la réflexion. Cependant, que veut-il nous dire au-delà de cette dénonciation ?

Nous nous trouvons en face d’un panel de questions sur lesquelles il serait judicieux d’esquisser des éléments de réponse. Et la première d’entre elles est certainement : « Pourquoi Brassensaborde-t-il ce thème et d’où cette idée de dénoncer ceux qui meurent pour des idées lui vient-elle ? » Ensuite : « Cela signifie-t-il qu’aucune idée ne vaille la peine de mourir ? » ; « Jusque dans quel(s) excès les idées peuvent-elles être défendues ? » ; « Comment vivre pour une idée si l’on n’est pas prêt à mourir pour elle ? ».

Tout d’abord, Brassens a composé cette chanson en réponse à ceux quiavaient critiqué sa chanson « Les deux oncles », dont le thème était la réconciliation entre la France de la collaboration et la France de la résistance. Abandonner cette idéologie du sacrifice pour la patrie et profiter de la vie tant qu’on est sur Terre, tel est son message.

Certes, donner sa vie pour une cause – perdue ou point encore – est un sentiment noble qui en a guidé plus d’un vers letrépas. Dans tous les siècles, les hommes se sont affrontés dans des guerres sanglantes, notamment à cause de divergences d’opinions, et dont l’une des conséquences fut le tracé de nos frontières, tel que nous les connaissons aujourd’hui. Pour certains, les valeurs, qui forment le caractère de nos représentations idéales, constitue l’essence même de la vie ! Elles agissent, dans un certain sens,comme un moteur ; elles nous dictent une ligne de conduite qui, finalement, s’avère être notre chemin de vie. Toutefois, qu’en est-il vraiment de la mise en pratique ? Où se situe la noblesse du sentiment si, une fois que l’on se retrouve dans la situation qui nous impose un choix, nous nous retrouvons dans l’impossibilité d’assumer jusqu’au bout la conduite que nous n’avions jamais abandonnée ? Quefaire, ainsi, si la vie nous impose de choisir entre trahir l’idée pour laquelle on a vécu ou mourir ? Se pourrait-il que nous puissions parjurer nos idées ? Or, si nos idées constituent notre ligne de vie, et que suivre des idées comprend le fait qu’il faut les suivre même jusque dans la mort, est-ce que vivre ne veut pas dire mourir ? Euripide dans ses « Fragments » posait cette question demanière dubitative : « Qui sait si vivre est ce qu’on appelle mourir et si mourir c’est vivre ? ». La question peut paraître incompréhensible, mais, à la lumière du philosophe, nous pouvons décoder ainsi le message : Vivre avec/pour une idéologie, c’est aussi mourir pour elle en la défendant jusqu’au bout, mais mourir pour cette idée, c’est, d’une part, la faire vivre aussi car la mort lui donne...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Mourir Pour Des Idees
  • mourir pour des idées ?
  • Mourir pour défendre ses idées
  • Idées Mourir au combat pour son amour
  • l'opinion de georges brassens dans mourir pour des idées
  • mourir
  • Mourir
  • Idées

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !