Mourrir pour ses idées, une necessité

Pages: 6 (1357 mots) Publié le: 29 avril 2010
  Vaut-il la peine de mourir pour ses idées ?

Les idées ont fondées les sociétés d'hier jusqu'a celles d'aujourd'hui, et ce, sans jamais avoir la prétention d'être parfait. Ces mêmes idéaux ont emmenés des actions dont on est fier et d'autres dont on l'est un peu moins que ce soit l'apartheid ou la fin de la ségrégation raciale ces événements sont en fait lerésultat de la confrontation d'idées. C'est par les idées que les sociétés évolues, lentement, certes, mais surement .Ces sociétés progressent au fil des ans mené par des militants pour qui leurs idées valent tout. À la question vaut-il la peine de mourir pour ses idées ? Certains, dont moi, répondraient par un oui définitif, en disant que les idées font avancer l'humanité ainsi que la condition humaine.Ils emmènent un pluralisme idéologique longtemps déficient, à certaines époques et même aujourd'hui. Ceux qui défende le conformisme, ceux qui sont contre la marginalité ont comme argument le fait que cette minorité  prête à mourir pour  leurs idéaux est souvent le groupe le plus influent de leur société, ils sont souvent ceux qui peuvent défendre la majorité devant l'oppression. Ils prétendentaussi que le désordre social nuit à la société. Ce sont des groupes d'individualiste qui croit que non, il ne vaut pas la peine de mourir pour ses idées.

Mais avant de commencer l'argumentation, j'aimerais tout d'abord mettre au clair certains critères  qui font qu'une idée vaut la peine d'être défendu ou d'être réellement incorporé dans un mode de vie. Loin de moi l'idée d'encourager ledogmatisme ou encore le fanatisme, Pour qu'une idée valent la peine d'être mené à terme, il faut que cette idée soit tout d'abord universel, en voulant dire que si la règle ; ce qui est bon pour moi, l'est aussi pour  toi s'applique, alors cet idée est universel.les idées pour lesquelles on pourrait mourir, sont ceux qui sont juste et égalitaire, sont ceux qui font avancer la condition humaine. Enfait, ce sont ceux qui sont rationnel avant tout, donc, il faut que l'idée puisse être défendu et justifier rationnellement. Tous ces adjectifs, sont contraires au fanatisme, qui est une attitude d'intolérance totale à l'égard de ceux qui ne partagent pas ses opinions, et au Dogmatisme qui sont le tenant de l'irrationalité même car ils prétendent connaître la vérité. [pic]

La thèse qui affirmeque le dévouement à une cause fait avancer l'humanité et la condition humaine se défend. Tout d'abord, par l'histoire. L'histoire nous a montré des gens avec du courage, c'est à dire qui n'ont pas peur de faire face à ce qui est désagréable, dans ce cas-ci faire face à la marginalisation, à l'exclusion sociale et à la pression émanent des autorités. Que ce soit Ghandi, ou encore, Martin LutherKing, ces hommes ont fait face à d'innombrables obstacles. Il faut aussi comprendre que ces gens sont à des niveaux de conscience morale supérieur à la moyenne ,si on devait les placer dans la pyramide de Maslow ont pourrait facilement dire qu'ils ont atteint le stade d'auto actualisation, avoir une conscience humanitaire étant un des critères. Mais là n'est pas tout, ces leaders sont des gens quiont eu un certain détachement envers le ''moi '' un détachement envers cet égoïsme  qui caractérise nos sociétés actuels et passés. Ils ont préféré porté de l'importance  à l'avenir de l'humanité. Ces  gens étaient prêts à sacrifier leur vie par espoir de changement. Mais est- ce que maintenant, que le temps est passé et qu'on peut enfin voir les répercussions réel de leurs actes, ont peut sanscontre dit porter une conclusion favorable à la défense des idées ou si l'on veut au marginalisme idéologique rationnel. C'est sans aucune retenue que je peux affirmer que sans le courage, sans le combat acharné et sans l'audace de certain qu'en 2010 nous serions, sans le combat de Martin Luther King, encore des esclavagistes, que sans le combat  des féministes nous serions encore dans un monde...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Necessité
  • Qu'est ce que mourrir
  • MOURRIR POUR RENAITRE
  • Vivre ou mourrir
  • Idées
  • Liberté et nécessité
  • État de nécessité
  • La nécessité de la constitution

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !