moyen age

Pages: 6 (1384 mots) Publié le: 13 septembre 2014
La Prose du transsibérien et de la petite Jehanne de France, Blaise Cendrars, 1913.

"Blaise, dis, sommes-nous bien loin de Montmartre?"

Nous sommes loin, Jeanne, tu roules depuis sept jours

Tu es loin de Montmartre, de la Butte qui t’a nourrie, du Sacré Coeur contre lequel tu t’es blottie

Paris a disparu et son énorme flambée

Il n’y a plus que les cendres continues

La pluie quitombe

La tourbe qui se gonfle

La Sibérie qui tourne

Les lourdes nappes de neige qui remontent

Et le grelot de la folie qui grelotte comme un dernier désir dans l’air bleui

Le train palpite au coeur des horizons plombés

Et ton chagrin ricane…

"Dis, Blaise, sommes-nous bien loin de Montmartre?"

Les inquiétudes

Oublie les inquiétudes

Toutes les gares lézardés obliquessur la route

Les files télégraphiques auxquelles elles pendent

Les poteaux grimaçant qui gesticulent et les étranglent

Le monde s’étire s’allonge et se retire comme un accordéon qu’une main sadique tourmente

Dans les déchirures du ciel les locomotives en folie s’enfuient

et dans les trous

les roues vertigineuses les bouches les voies

Et les chiens du malheur qui aboient à nostrousses

Les démons sont déchaînés

Ferrailles

Tout est un faux accord

Le broun-roun-roun des roues

Chocs

Rebondissements

Nous sommes un orage sous le crâne d’un sourd

"Dis, Blaise, sommes-nous bien loin de Montmartre?"

Blaise Cendrars, Du monde entier, 1913.

Exemple d’un plan de commentaire avec introduction et conclusion dupassage « Dis, Blaise, sommes-nous loin deMontmartre ? », de La Prosedu transsibérien et de la petite Jehanne de France, Blaise Cendrars, 1913.



(ceci est un exemple et non un modèle. Votre réflexion personnelle peut vous mener à d’autres pistes de lecture)





Introduction :



Blaise Cendrars mène une vie de voyageur, d’aventurier. Son œuvre littéraire porte cette empreinte dans ses sujets, comme dans les romans l’orou Bourlingueur, et dans sa forme qui annonce le surréalisme. Ami d’Apollinaire, il casse les codes poétiques pour mieux transcrire les sensations.(accroche avec informations sur l’auteur)

Ainsi, dans son long poème La prose du transsibérien et de la petite Jehanne de France, il construit un livre-objet qui se présente sous la forme d’un dépliant, et non de pages , écrit en vers libres. Il estd’ailleurs illustré par une de ses amies, le peintre Sonia Delaunay. L’extrait présenté se concentre sur le voyage en train de Blaise Cendrars avec une jeune française, Jehanne, en Russie lors de la guerre russo-japonaise de 1905. (présentation de l’extrait)

Comment à travers ce passage Blaise Cendrars exprime-t-il sa vision de la modernité ? (problématique).

Nous analyserons dans un premiertemps la vivacité du poème, puis nous détaillerons la vision qu’a l’auteur du monde en ce début de Xxème siècle. (annonce de plan).



(introduction avec quatre parties ; accroche, présentation du texte, problématique et annonce de plan).



I- Un lyrisme moderne.



(phrase d’introduction de la partie avec rappel du thème lors de la rédaction)



a) Un faux dialogue.



dèsle premier vers discours direct avec les guillemets. Ensuite, le poète s’adresse directement à Jeanne avec la deuxième personne du singulier « tu ». Cependant, absence de guillemets lors des réponses du poète.
Fausses réponses puisqu’elles ne sont pour la plupart du temps pas centrées sur le sujet de la question, et qu’elles apparaissent comme un texte indépendant, sauf pour les deux premiersvers de chaque réplique où il s’adresse à Jeanne : « Nous sommes loin Jeanne… »(v.1), « Oublie les inquiétudes »(v.15)
D’ailleurs la répétition de la question montre bien qu’elle n’écoute pas non plus les réponses. La question revient comme un refrain lancinant qui se calque sur le mouvement répétitif des roues du train. Dialogue sans sens réel, ni direction.


b) Un poème moderne....
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Le moyen age
  • Moyen Age
  • Le moyen age
  • Moyen age
  • Moyen âge
  • Le moyen age
  • Moyen âge
  • Moyen age

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !