Munch, madone

1491 mots 6 pages
I- Une iconographie propre a Munch

A- Les sollicitations érotiques et Mystique du peintres.

Des les premiers instant notre regard est confronté a l'un des sujets les plus représenté et peut être les plus intéressent dans l'oeuvre de Munch : La féminité. En effet cette femme joue un rôle très important dans sa vie. Elles sont souvent représenté rousses, les yeux vert très séduisante, qui semble libre et souvent nue. Ici on peut voir qu'elle ne répond qu'a moitié a ces critères elle n'est pas rousse et a la yeux fermé. Pourtant elle n'en est pas moins une des œuvres les plus connus de notre peintre. Il faut savoir que vers 1893-94, notre peintre rencontre l'auteur Polonais Satnilsaw PRZYBYSZEWSKI. Il est à la fois séduit par lui mais aussi par sa femme Dagny Juell surnommé Ducha, qui a cette époque attirait beaucoup de berlinois. Face à tant d'homme amoureux d'une seule femme, Munch développe une nouvelle anxiété et découvre un nouveau sentiment qu'est la jalousie. Ce qui l'a sûrement beaucoup inspiré, d’ailleurs on sait que cette femme est un modèle récurent pour les œuvres de Munch et sûrement aussi pour celle-ci. En effet nous sommes face a une femme au corps nu qui s'offre au public, son corps ondule entre plaisir et douleur. Elle a un des bras qui se lève et vient s'effacer dans sa chevelure et l'autre qui s’entend derrière elle comme si elle était attaché ou retenu. Son visage semble basculer en arrière dans les nimbes que semble illustrer ces ondulations dans le fond de couleur bleu noire. Ces couleurs sombres font d'ailleurs ressortir fortement la chaire claire et lisse de son buste. Elle semble véritablement s'offrir a nous en nous mettant en avant son ventre et sa poitrine. Cette proximité nous projette alors directement une des préoccupations du peintre : cette femme à la fois séduisante et sensuelle mais qui semble aussi dangereuse et inquiétante de part sa représentation. En effet le fait qu'en temps que publique on ne discerne pas vraiment la

en relation

  • Edward munch la madone
    1104 mots | 5 pages
  • Baudelaire
    1141 mots | 5 pages
  • Biographie de edvard munch
    305 mots | 2 pages
  • Le cri
    489 mots | 2 pages
  • E.munch le cri
    605 mots | 3 pages
  • Munch et les femmes
    2343 mots | 10 pages
  • Le cri
    397 mots | 2 pages
  • Edvard munch
    1495 mots | 6 pages
  • Le cri, munch hda
    948 mots | 4 pages
  • Le fauvisme
    727 mots | 3 pages