Munchausen

1167 mots 5 pages
DE L’HYPOCONDRIE

AU SYNDROME DE MUNCHAUSEN

PAR PROCURATION

Synthèse de l’exposé

I/ L’hypocondrie

L'hypocondrie est un trouble que l’on peut qualifier "d’imaginaire" qui se caractérise par des interprétations fausses de certains signes physiques, que le patient juge anormaux et révélateurs d'une maladie. Il n'y a ni lésion organique, ni lésion biologique. L’hypocondriaque est difficile à rassurer sur son état de santé, même si aucune anomalie physique n'est retrouvée. Il y a 2 formes d’hypocondries :
- l’hypocondrie délirante
- l’hypocondrie névrotique Celle qui nous intéresse le plus dans le cadre de cet exposé est l’hypocondrie délirante. Elle se distingue par le caractère permanent de la conviction d’être atteint d’une maladie.

II/ Pathomimie

C’est le besoin morbide, maladif, de simuler, d'imiter une maladie, en s'imposant des symptômes inventés, et quelquefois même, sans réel profit. Ces symptômes proviennent d'une véritable agression faite sur soi-même. Dans la pathomimie, l’attaque du corps est volontaire, consciente, et ne vise pas à un avantage direct. Cela la différencie de la simulation et de la conversion.

III/ Münchausen simple

3.1. Définition Le syndrome de Münchausen entre dans le groupe des pathomimies C’est un désordre psychiatrique grave caractérisé par le besoin de simuler tous les symptômes d'une maladie, sans recherche de profit direct, mais afin d'attirer l'attention du corps médical, d’être hospitalisé et de subir des opérations inutiles. Le patient présente de multiples cicatrices d'opérations à la suite d'hospitalisations répétées pour des affections simulées. Il simule des maux et présente une histoire personnelle "romancée", particulièrement dramatique.

3.2. Diagnostic Il apparaît plus que probable que le besoin d'attention excessif qui caractérise les sujets atteints du syndrome de Münchausen soit la conséquence

en relation

  • Le syndrome de munchausen
    398 mots | 2 pages
  • Syndrome de munchausen
    1341 mots | 6 pages
  • Plus tard
    419 mots | 2 pages
  • Maltraitance / enfant
    358 mots | 2 pages
  • Le sens des valeurs, pierre bourdieu
    3984 mots | 16 pages
  • le baron perche
    900 mots | 4 pages
  • "Le suicide" françois caroli
    993 mots | 4 pages
  • Sac de bille
    1003 mots | 5 pages
  • Pas de moi
    6403 mots | 26 pages
  • La bientraitance
    2183 mots | 9 pages