Mussolini et hitler

Pages: 6 (1273 mots) Publié le: 18 mars 2013
Comment Mussolini et Hitler ont-ils mis fin aux libertés politiques après leur prise de pouvoir ?


Questions.

Le discours de Mussolini du 16 novembre 1922 est en effet inquiétant car il se présente lui-même comme le sauveur du peuple italien dans la mesure où il dit avoir empêché un massacre, en n’ayant simplement pas donné l’ordre à ses chemises rouges de “châtier tous ceux qui ontdiffamé et tenté de salir le fascisme“. Il revendique le fait d’avoir limité sa propre victoire sur le Parlement: “j’ai refusé une victoire écrasante“, “je me suis imposé des limites“, mais il ne la nie pas pour autant: “je pouvais faire de cette salle sombre et grise un bivouac pour la milice fasciste, et s’en félicite même, en se congratulant: “la vraie sagesse est celle qu’on n’abandonne pas après lavictoire“. Mais cet aspect conciliant est contrasté dès le début par l’opposition faite entre ce qu’il a choisi de faire et ce qu’il aurait pu faire: “j’ai refusé une victoire écrasante, et je pouvais avoir une victoire écrasante». Il ne cesse de mettre en avant la force de sa milice: “300 000 jeunes gens armés de pied en cap, décidés à tout et presque mystiquement prêts à suivre un de mesordres“; et l’emprise qu’il a sur le pays, en énumérant tout ce qu’il aurait pu faire: “je pouvais châtier tous ceux...“, “je pouvais faire de cette salle..“, “je pouvais enchaîner le Parlement et constituer un gouvernement exclusivement fasciste“. Il affirme avoir fait un coup d’état presque pacifique, et légal, certes, mais les derniers mots dévoilent la réalité de sa pensée et la profondeur de sesactes. En effet, par l’expression “au moins pour l’instant“, Mussolini nous révèle le fait qu’il souhaite en effet parvenir au sommet d’un gouvernement à l’idéal fasciste, mais d’une façon légale, habile, et détournée.
Mussolini pratique en effet une pression sur le gouvernement dans la mesure où des troupes squadristes regroupées dans ses faisceaux de combat constituaient une véritable et puissanteforce armée, unies avec un idéal et un chef. Cette milice, constituée d’environ 300 000 fascistes, menaçaient de façon sérieuse le gouvernement en place, puisqu’elle aurait été capable de tout si Mussolini en avait décidé ainsi. Hitler tenta lui aussi de prendre le pouvoir par la force avec le coup d’état avorté de Munich, qui le convaincra d’accéder au pouvoir par la voie légale classique.
Par“tout ce qui est arrivé“, Mussolini fait référence à l’assassinat du député socialiste Matteotti par les fascistes du squadrisme, et il dit l’assumer pleinement. Par là même, il le justifie et le présente comme un acte délibéré et réfléchi, comme une démonstration du pouvoir fasciste en Italie. Par cet acte, il veut montrer que le fascisme est une idéologie forte et d’actualité, il veut remettre augoût du jour son idéologie et faire comprendre qu’il parviendra à ses fins, à tout prix.
L’assassinat de Matteotti ou encore l’incendie du Reichstag ont permis à Mussolini et Hitler de tirer avantage de la situation, de façons différentes, mais efficaces. Mussolini a, lui, revendiqué le meurtre et cela lui a permis d’effrayer la nation italienne, puisqu’il a ainsi mis en avant la puissance de samilice, la force de ses convictions, et l’étendue de son pouvoir. Il a donc habilement renforcé sa domination en créant une atmosphère de crainte parmi le peuple, qui n’a d’autre choix qu’accepter le fascisme pour survivre. Hitler quant à lui écarte toute responsabilité de son parti, le nazisme, et profite de cet incendie à l’encontre de son gouvernement pour accuser les communistes, l’un de sesprincipaux partis rivaux. En en faisant porter la responsabilité aux communistes, Hitler se débarrasse, et fait inculper ses “ennemis“, et exprime son souhait d’élliminer ses opposants. Mais cette accusation peut aussi avoir fait naître chez le peuple allemand une certaine animosité à l’encontre des communistes, et donc du communisme, ce qui a pu servir Hitler.
Mussolini a mis un peu plus...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Hitler et mussolini
  • Mussolini et hitler
  • Hitler et mussolini
  • Biographie Hitler mussolini et staline
  • Biographie mussolini et hitler
  • Staline hitler et mussolini
  • Lettre de hitler à mussolini
  • Hitler, mussolini et staline, biographies minimlistes

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !