Mutilations génitales féminines

Pages: 22 (5450 mots) Publié le: 28 avril 2011
UNIVERSITE CHEIKH ANTA DIOP DE DAKAR

FACULTE DES LETTRES ET SCIENCES HUMAINES

DEPARTEMENT DE SOCIOLOGIE

UV DEMOGRAPHIE AFRICAINE

Présenté par :

Ibrahima Khalil BA

Mamadou Khadim BARRO

Jean Marcel DIONENdèye Ngoné SECK

Mactar SOW

PLAN

Introduction

I – Les origines de la mutilation génitale féminine

I-1 – Une pratique préislamique

I-2 – Le prophète Mohamed et la pratique de l’excision

II – Données démographiques de la pratique de l’excision en Afrique

III – Les types de mutilation

III-1 – le type I : lacirconcision féminine

III-2 – le type II : la clitoridectomie

III-3 – le type III : l’infibulation en circoncision pharaonique

III-4 – le type IV : l’intracision

III-5 – le type V : l’épisiotomie coutumière

IV – Les différentes représentations religieuses, culturelles et sociales liées à cette pratique

V – Les problèmes liés aux pratiques de l’excision

VI – Les tentatives delutte contre la mutilation féminine

Conclusion

INTRODUCTION

Depuis quelques années, on dénonce de plus en plus l’existence des pratiques de mutilation génitale féminine « rituelle » ou ethnique.

Pratiquées depuis les temps immémoriaux dans certaines zones intertropicales, on les retrouve encore massivement en Afrique et de façon très limitée dans diverses sociétés du moyen Orient et del’Asie du Sud Est. Souvent ces pratiques sont revalorisées dans un contexte religieux, elles sont connues en Europe depuis le Moyen Age où on les désigne sous le terme de « circoncision féminine » par assimilation à la circoncision masculine à laquelle elles s’apparentent sans toute fois bénéficiée un préjuger favorable qui entoure cette dernière. D’où l’intérêt de chercher à comprendre d’où viennentces pratiques, combien en existe-t-il ? Mais aussi les facteurs explicatifs. Il serait aussi bien de voire les représentations qui entourent ces pratiques et les problèmes que ces dernières engendrent. De même si la mutilation génitale féminine fait l’objet de préjuger négatif de nos jours, quelles sont les tentatives d’éradication de ces pratiques considérées comme des fléaux ?

I – Lesorigines de la mutilation génitale féminine

I-1 – Une pratique préislamique

Jusqu’à présent on n’a pas pu définir les origines de ces pratiques du fait de leur ancienneté comme le dit Fran Hosken «  En l’absence de toute preuve historique, de tout document confirmé par les connaissances médicales, les origines de la circoncision masculine et féminine ont donné lieu à de nombreuse spéculationsmais à aucune certitude. Il s’est avéré cependant que toutes les sociétés pratiquant la circoncision féminine, pratiquent également la circoncision masculine. Mais l’opération masculine fut et demeure beaucoup plus répandue que l’opération féminine » (Les mutilations sexuelles féminines p272).

D’après les récits recueillis des chroniqueurs arabes et des chefs négro-africains par Awa Thiaml’excision remonterait au temps d’Abraham.

«  Bien avant le prophète Mohamet, il y avait un prophète dénommé Ibrahima Ibrahima. Marié à sa cousine Sarata, il se rendit à Gérer où régnait le roi Abimelek dont l’occupation préférée était de ravir toutes les femmes belles à leur mari. Il se trouvait que Sarata était d’une beauté remarquable. Le roi n’hésita pas à tenter de la ravir à son époux. Unpouvoir surnaturel l’empêcha d’abuser d’elle, il en était si étonné qu’il la libéra. Il la renvoya chez elle après lui avoir fait don d’une esclave du nom de Hadiara. Sarata et son mari vécurent longtemps sans avoir d’enfants. Ibrahima finit par se marier avec Hadiara. Sarata et Hadiara devinrent des co-épouses (…). Les rapports des deux femmes se détériorèrent. C’est ainsi qu’un beau jour,...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Mutilation génitale féminine (mgf): où en sommes-nous?
  • appareil genital feminin
  • Appareil génital féminin
  • Mutilations sexuelles féminines (mfs)
  • l'anatomie génitale masculine et féminine
  • La mutilation feminine une conclusion du pour et contre argument
  • Mutilations
  • Profil epidemiologique de l’etude bacteriologique des prelevements genitaux feminins experience du service de...

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !