Nada

636 mots 3 pages
Le Thème amoureux … En ce Jeudi 4 Novembre, je vais aborder le thème amoureux à travers 2 poèmes reconnues qui sont : « Je vis, je meurs » de Louise Labé et « Quand vous serez bien vieille » de Ronsard. En effet ces 2 poètes appartiennent au mouvement humanistes et traite tous deux du thème amoureux. Ils présentent de façon originale ce thème avec différents procédés. C’est pour cela que je comparerai ces 2 poèmes, je montrerai lequel de ces 2 textes est le plus original. Je commencerai par faire une analyse brève des 2 poèmes en les interprétants pour finir par affirmer ma préférence et justifier ce choix.
Tout d’abord, le thème amoureux dans ces 2 poèmes n’est pas abordé de la même façon, dans celui de Louise Labé le thème est la déception amoureuse et la contradiction des sentiments alors que pour Ronsard le thème est plutôt une déclaration d’amours certes ambigus mais une déclaration tout de même. Effectivement le but de chacun de ses 2 poèmes n’est pas le même. Louise Labé cherche à montrer la peine et la tristesse de sa déception amoureuse à travers de nombreuses antithèses comme l’indique le titre : « Je vis, je meurs »qui montrent la contradiction des sentiments amoureux, aussi par l’utilisation du champs lexical du malheur « larmoie » , « malheur », « je meurs » et la forme des rimes qui est embrassés et exprime la monotonie, l’enfermement du sujet dans ses contradictions. L’emploi du pronom « Je » dans ce poème permet de montrer l’omniprésence de ses sentiments et met en valeur l’absence de l’amant. Labé use aussi du pronom « me » qui place la femme en position d’objet qui subit la passion qui est donc soumise face à ses sentiments. L’utilisation du registre Lyrique pour exprimer ses sentiments et Pathétique pour susciter la compassion convient parfaitement à ce poème qui en deviendrait même tragique d’après moi. En revanche pour

en relation

  • nada de nada
    541 mots | 3 pages
  • Nada
    1445 mots | 6 pages
  • Nada
    2287 mots | 10 pages
  • Nada
    1033 mots | 5 pages
  • Nada
    1969 mots | 8 pages
  • Nada
    548 mots | 3 pages
  • Nada
    2833 mots | 12 pages
  • Nada
    818 mots | 4 pages
  • Nada
    1567 mots | 7 pages
  • Nada
    1033 mots | 5 pages