Nana, zola

1451 mots 6 pages
Ce roman d'Émile Zola a fait scandale en son temps. Se sont multipliées les caricatures "nanaturalistes" et "nanatomiques" raillant les théories littéraires du romancier. Lui-même, dans L'Ébauche du roman, écrit crûment : " Le sujet est celui-ci : toute une société se ruant sur le cul. Une meute derrière une chienne, qui n'est pas en chaleur et qui se moque des chiens qui la suivent. " Paru en 1880, Nana est le neuvième roman de la série des Rougon-Macquart. Zola fait apparaître Nana dans L'Assommoir où, déjà marquée par la sensualité et le vice, elle plaît aux hommes. Elle représente le type classique de la fille perdue : Nana est une actrice enrichie grâce à ses amants fortunés. Au chapitre 11 du roman, Nana, déjà en pleine gloire, assiste à une course hippique pour se montrer plus que pour apprécier la performance sportive de la pouliche qui porte son nom. La scène pourtant est digne d'être contemplée : le mouvement s'imprime d'abord à la course elle-même puis à la foule entière. Mais ce spectacle se charge immédiatement de valeurs symboliques, notamment par le jeu des images proprement épiques.

Nous assistons ici au Grand Prix de Paris du 8 juin 1879. Le romancier naturaliste qui s'était essayé à ce genre de chronique journalistique en 1876, veille à utiliser le vocabulaire des courses : le jockey de petite taille (" vieil enfant desséché ", pourvu d' "étriers" et d'une "cravache", " jet[te] Nana au poteau, battant Spirit d'une longueur de tête ". Le cadre est bien celui d'un champ de courses : on retrouve " la piste, l'enceinte du pesage " et " les tribunes "

Les noms propres (le " Bois ", " le mont Valérien ", " Longchamp " et " Boulogne ") tracent un périmètre plus vaste à la scène. Puis des lieux indéterminés élargissent encore l'angle de vision : " allées lointaines ", " sous les arbres ".

C'est le regard qui est d'abord sollicité : " On vit alors une chose superbe ". Le verbe, neutre, prend un sens grandiose avec l'adjectif "superbe".

en relation

  • Nana de zola.
    1433 mots | 6 pages
  • Nana, zola
    1996 mots | 8 pages
  • Nana zola
    701 mots | 3 pages
  • zola, nana
    1133 mots | 5 pages
  • Nana, Zola
    663 mots | 3 pages
  • Nana de zola
    480 mots | 2 pages
  • Zola - nana
    3405 mots | 14 pages
  • Nana de zola
    727 mots | 3 pages
  • Zola, Nana
    757 mots | 4 pages
  • Zola nana
    415 mots | 2 pages