Nana

4186 mots 17 pages
Introduction : Le feuilleton Nana

o Mise en place de moyens publicitaires inusités jusqu’alors. ▪ Immenses affiches, hommes sandwichs. ▪ Mise en abîme de ce lancement publicitaire dans le roman : les techniques employées par Bordenave pour lancer Nana sont celles qu’emploient Zola et le journal dans lequel paraît son feuilleton. o Nouvelle conception de la littérature qui tend à devenir un espace commercial. ▪ Définit un nouveau type de composition fondé sur une efficacité dramatique : Influence de Ponson du Terrail, auteur de Rocambole, qui sait tenir en haleine son lecteur par tous les moyens. o Littérature s’adressant aux « masses » : cf. « masses » évoquées par Balzac dans l’Avant-propos de la Comédie humaine 1842 : le roman comme genre démocratique.

I. Le discours sur la prostitution et ses influences en littérature :

o Enquête en 1836 de Parent-Duchâtelet De la prostitution dans la ville de Paris, considérée sous le rapport de l’hygiène publique, de la morale et de l’administration. ▪ Propose une réglementation de la prostitution. o Donne lieu à des topoï romanesques sur la personnalité des prostituées : ▪ Paresse, nonchalance, lâcheté, vanité et instinct maternel. ▪ Education sommaire : Ex : Nana demande à Mme Lerat de lui écrire une lettre car « elle n’était pas sûre de son orthographe ». o D’autres écrivains vont s’inspirer de Parent-Duchâtelet : ▪ Huysmans dans Marthe. Histoire d’une fille ▪ Edmond de Goncourt dans La fille D’Elisa ▪ Zola dans La Confession de Claude o Des romans retracent le parcours de prostituées qui gravissent les échelons sociaux : ▪ Pierre Clemenceau de Dumas ▪ La Courtisane ! de Pierre de Lano ▪ Moll Flanders de Defoe. (Roman-mémoires qui institue par exemple

en relation

  • Nana
    980 mots | 4 pages
  • Nana
    1773 mots | 8 pages
  • Nana
    416 mots | 2 pages
  • Nana
    1112 mots | 5 pages
  • nana
    626 mots | 3 pages
  • Nana
    1841 mots | 8 pages
  • Nana
    1033 mots | 5 pages
  • Nana
    1887 mots | 8 pages
  • Nana
    1389 mots | 6 pages
  • Nana
    929 mots | 4 pages