Navigation astronomique

1988 mots 8 pages
LE SEXTANT

Les Grecs antiques et Byzantins utilisaient déjà pour la navigation des astrolabes. Toutefois, le sextant moderne fut inventé dans les années 1730 par deux personnes indépendamment l’une de l’autre: John Hadley (1684-1744), un mathématicien anglais, et Thomas Godfrey (1704-1749), un inventeur américain.

NAVIGATION ASTRONOMIQUE

Les astres, Soleil, Lune, planètes, étoiles, se déplacent sans cesse. Certains sont même qualifiés d’ «astre errants ».Mais de patientes observations nous ont permis de constater que ces errements s’effectuent selon des itinéraires et des horaires précis : il est donc possible de connaître de tel ou tel astre à tout instant dans le ciel, et de se situer par rapport à lui sur la planète Terre. Voici le fondement de la navigation astronomique.
Prenons le Soleil, astre le plus commode à observer. Depuis la nuit des temps les hommes ont fait à son sujet un nombre incalculable d’observations que nous rappellerons brièvement : -Chaque jour le Soleil se lève à l’Est, s’élance dans le ciel, culmine au milieu de la journée puis redescend et va se coucher à l’Ouest. -Chaque jour son parcours se modifie, tout au long de l’année. En janvier, pour nous qui somme dans l’hémisphère Nord le Soleil se lève tard s’élève à peine au dessus de l’horizon et va se coucher de bonne heure ; les jours son cours les nuit interminable. Peu à peu les jours s’allongent, les nuits raccourcissent, jusqu’au moment ou les jours et les nuits on la même durée : c’est l’équinoxe de printemps. Le Soleil continue à se lever de plus en plus tôt monte plus haut se couche plus tard. Jusqu’au solstice d’été (le jour le plus long ; durant quelques jours sa trajectoire se modifie très peu). A partir de la les jours raccourcisses les nuits rallongent pour arriver a notre point de départ. -Chaque jours, le Soleil se levant à l’Est et allant se coucher à l’Ouest, son pied progresse donc dans ce sens à la surface du globe. On peut le situer à tout instant en

en relation

  • Les de la navigation au xvii
    362 mots | 2 pages
  • Distance à un objet
    2155 mots | 9 pages
  • Titre
    1834 mots | 8 pages
  • Greenwich
    781 mots | 4 pages
  • l'humanisme
    327 mots | 2 pages
  • LE COURS DES GLENANS
    291 mots | 2 pages
  • Complot a versaille
    1138 mots | 5 pages
  • l’héritage antique
    1951 mots | 8 pages
  • La carte maritime
    596 mots | 3 pages
  • Geographie
    1418 mots | 6 pages