Ne désirons nous que les choses qui nous semblent bonnes?

Pages: 5 (1049 mots) Publié le: 20 mars 2013
Le désir est l'attrait qui anime l'essentiel d'une vie humaine. Sans désirs, nous perdrions le goût de vivre et serions condamnés à l'ennui ou la mort. Le désir est néanmoins un aspect soumis au regard de la raison qui met en garde contre les désirs fous et leurs illusions. La morale engage à maîtriser ses désirs pour ne pas devenir leur esclave. La satisfaction des désirs est associée aubonheur. Le « ne...que » présuppose que nous désirons en principe ce que nous estimons bon. Mais peut-être pas seulement cela ? Estimer, c'est évaluer, attribuer une valeur. Mais avec une connotation d'approximation : on ne sait pas si la chose est bonne ou non, c'est une opinion. « Bonnes » en quel sens ? Nécessaire à la survie ? Nécessaire au bonheur ?
Nécessaire à la vertu (moralement bonnes) ? Lamorale est est elle conciliable avec le désir, ou bien sommes nous aussi attirés par ce qui est mal perçu par la conscience?

Tout d'abord, nous désirons les choses que nous estimons bonnes.

On peut entendre « quelque chose de bon » comme quelque chose de vitale, quelque chose qui est indispensable à notre bonheur. Ce peut être une question de confort ou bien de nécessité. Le désir s'oppose àla fois au besoin et à la volonté. Le besoin est lié à une nécessité vitale. L'objet du désir n'est pas lié à la survie. Le vouloir est conscient et contrôlé. On ne choisit pas ses désirs et les désirs ne sont pas toujours conscients.

Par exemple, le désir de se nourrir ou bien de boire, cela reste une envie, mais c'est un besoin vitale. Si on ne se nourrit pas, ou bien si on ne boit pas, celapeut nuire à notre survie. Selon cet exemple, désirer une chose ne fait donc pas obligatoirement référence à vouloir une chose du simple fait que celle-ci soit bonne.

Selon Aristote « L'objet le plus désiré doit être le bonheur considéré comme souverain bien. L’Homme par nature désire donc d'être heureux. »
Le bonheur est une chose désirée par tous. On peut considérer le bonheur commevitale, car un homme malheureux ne peut pas vivre dans de bonnes conditions et ne peut avoir une vie convenable.

Comme le dit Épicure « Le bonheur dépend en grande partie du plaisir, élément constitutif principal au bonheur. L’Homme doit alors fuir la douleur. On peut distinguer plusieurs plaisirs comme celui du corps (plaisir physique) et de l'âme (plaisir intellectuel).»
Le désir du bonheurpasse par le plaisir, l'Homme prend plaisir à faire telle ou telle chose. Par exemple, un Homme blessé désir ne plus ressentir de douleur car il ne la supporte plus, c'est un désir nécessaire à sa survie en quelque sorte ; un désir vitale. Un Homme ne peut vivre dans la souffrance sans désirer que celle-ci cesse.

Cependant, nous désirons parfois des choses que nous n’estimons pas bonnes parce quenous ne procédons à aucune estimation.
Estimer, signifie avoir une opinion. Mais il y a une opposition conceptuelle entre croire (opinion) et savoir (connaissance). L'estimation peut être erronée. L'opinion n'est pas toujours fondée sur quelque chose de sûr. On peut désirer une chose et croire que celle ci est bonne, et se tromper.Par exemple, lorsque l'Homme fume, il ne réfléchit pas auxconséquences. Il ressent une très forte envie de fumer, il désir fortement la cigarette et considère que c'est un besoin étant donné sa dépendance, alors que cela nuira sûrement à sa santé par la suite. La dépendance qui est dans cet exemple la cause du désir si fort, est un signe d'inconscience, celle-ci empêche l'Homme de voir cette chose comme elle l'est réellement.
Le désir nous empêche parfois deprendre le temps d'estimer la chose désirer. Sur le fait du désir, on peut croire que cette chose sera bonne pour nous, alors que celle-ci pourra nous nuire par la suite, ou bien même nuire à autrui.

Un autre exemple peut prouver ce fait, la possession, qui fait parfois l'objet d'un désir profond. L'Homme aveuglé par le désir d'avoir une chose en particulier, dont il n'a pas un besoin...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • “Ne désirons-nous que les choses qui nous semblent bonnes ?”
  • Ne désirons nous que les choses qui nous semblent bonne?
  • Ne désirons-nous que les choses qui nous semblent bonnes ?
  • Ne désirons nous que les choses que nous estimons bonnes ?
  • Ne désirons nous que les choses que nous estimons bonnes?
  • La fiction et les effets de style semblent ils être un bon moyen pour faire passer un message ?
  • Que désirons nous
  • Que désirons nous ?

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !