Ne faut-il désirer que le possible?

2057 mots 9 pages
Le mot désir ( du latin « de », « absence de » et « sidus », « astre, étoile » ) se définit comme un manque, une tension, visant un but (la satisfaction) au moyen d’un objet, d’une personne ou encore d’un état de choses. Avoir le désir de marcher sur l’eau ou de sauter de nuages en nuages est absurde, car on sait que c’est impossible. Il est donc illogique de chercher à le réaliser. Les limites du désir ne semblent pas exister : on peut rêver d’avoir des pouvoirs magiques, de voler, on peut désirer des villages faits de bonbons comme dans Ansel et Gretel.. Le désir se nourrit de fantasmes qu’il peut créer hormis toutes réflexion rationnelle de leur possibilité. Cependant, ce qui est impossible à une époque ne l’est plus à une autre, et c’est en désirant l’impossible qu’on le rend possible. Avant le 20ème siècle, il était impossible d’imaginer qu’une femme puisse voter et le droit de vote des femmes a été proclamé en 1944, car des personnes se sont obstinés à désirer l’impossible. Celui-ci n’est donc pas absolu, il peut être possible dans certaines conditions et impossible dans d’autre. Cette relativité nous amène à nous demander s’il ne serait pas plus sage de désirer le possible. Ou alors, est-ce absurde de désirer l’impossible ? Nous allons répondre à cette dernière question en trois parties :
En premier lieu, nous allons voir que de quelles manières peut-on interpréter le mot « désir », en second que désirer seulement le possible n’est pas assez satisfaisant pour l’homme et enfin que l’impossible est donc légalement désirable car il nous aide à vivre.

Nous allons tout d’abord voir le désir est interprété différemment selon les philosophes. Platon a dit : « Aucune possession sensible ne saurait satisfaire le désir humain ». Cette citation nous montre que l’homme est destiné a être éternellement insatisfait de ce qu’il possède et qu’il cherchera toujours a combler le manque qu’il ressent. C’est pourquoi nous allons montrer ici que le

en relation

  • Faut-il ne désirer que le possible ?
    3268 mots | 14 pages
  • faut il désirer que le possible
    2896 mots | 12 pages
  • Dissert désir
    1101 mots | 5 pages
  • Faut il désirer l'impossible?
    2182 mots | 9 pages
  • Peut-on désirer l'impossible?
    1717 mots | 7 pages
  • Discours de la méthode extrait de la 3eme partie
    1680 mots | 7 pages
  • Discours de la méthode
    1846 mots | 8 pages
  • Analyse texte descartes
    1671 mots | 7 pages
  • Peut-on désirer sans souffrir
    3074 mots | 13 pages
  • Etre libre est ce faire ce qu'il me plait ?
    3201 mots | 13 pages