Ne me quittes pas - jacques brel

620 mots 3 pages
Ne me quitte pas

Dans la chanson «Ne me quitte pas» de Jacques Brel, on s’aperçoit que le locuteur souffre de son amour dû à sa caractérisation psychologique et la passion amoureuse intense qu’il porte envers celle-ci. Tout d’abord, le locuteur dégage une insécurité et une crainte de perdre la personne qu’il aime. En effet, il le fait paraître dans cette citation : «Ne me quitte pas, Ne me quitte pas, Ne me quitte pas»1. Ces signes avant-coureurs de fragilité envers son amour ne fait qu’amplifier sa souffrance intérieure, la souffrance d’un homme qui, ne sachant plus quoi faire, ne fait que supplier, car c’est la seule solution restante. Pour continuer, examinons le thème dominant de cette chanson : la passion amoureuse intense que le locuteur porte envers son amour. Tout au long de la chanson, le locuteur s’acharne à dévoiler son grand amour pour sa bien-aimée, un amour plus que fort, indescriptible. Il est visible à travers le champ lexical suivant : «Je te raconterai, L’histoire de ce roi, Mort ne de pas, Pu te rencontrer»1, «Moi je t’offrirai, Des perles de pluies, Venues de pays, Où il ne pleut pas»1, «Je ferai un domaine, Où l’amour sera roi, Où l’amour sera loi, Où tu seras reine»1. Ces extraits prouvent à quel point il est profondément en amour, tellement qu’il en souffre de manière insensé, tellement il ferait tout pour elle. En décrivant la caractérisation psychologique du locuteur ainsi et en établissant ce champ lexical racontant une intense passion amoureuse, l’auteur expose de vive façon la souffrance que le locuteur porte envers son amour.

Dans la chanson, l’auteur insiste sur ce qu’il serait prêt à faire pour son amour. En effet, il en fait l’étalage dans l’accumulation suivante : « Je creuserai la terre, Jusqu’après ma mort, Pour couvrir ton corps, D’or et de lumière, Je ferai un domaine, Où l’amour sera roi, Où l’amour sera loi, Où tu seras reine»1. Cette figure de style provoque un effet de crainte, de désespoir, dû à l’excès

en relation

  • Jacques brel - analyse - ne me quitte pas
    1023 mots | 5 pages
  • Ne me quitte pas - Jacques Brel Histoire des Arts
    934 mots | 4 pages
  • Brel
    1255 mots | 6 pages
  • Jaques brel
    2668 mots | 11 pages
  • Biographie Jacques BREL
    640 mots | 3 pages
  • Jurisprudence
    2692 mots | 11 pages
  • Hda musique de brel
    698 mots | 3 pages
  • Jacque brel
    408 mots | 2 pages
  • Brel, abd al malik
    708 mots | 3 pages
  • Analyse thématique brel
    718 mots | 3 pages