Ne tirez pas sur l'oiseau moqueur

839 mots 4 pages
Fiche résumée :

Les Etats-Unis, Alabama, dans les années 30. Le Sud profond, la Grande Dépression n'en finit pas de laminer les agriculteurs pauvres et les ouvriers.
Alabama, état sécessionniste, état esclavagiste, état ségrégationniste, état agricole, état languissant sous le soleil et le vent.
Atticus Finch, avocat, élève seul ses deux enfants, Jem et Scout (Jean Louise pour l'état civil), secondé par la gouvernante noire Calpurnia. Nous nous laissons emporter par la douceur de la chronique familiale, par le regard de l'enfance, par la plume de la narratrice sous l'emprise de ses souvenirs. Le temps s'écoule lentement, tel un fleuve paressant sous le soleil de plomb: les vacances d'été sont attendues avec impatience, l'école, pour Scout, est un carcan ennuyeux.
Scout est un véritable garçon manqué: elle n'hésite pas à utiliser ses poings et ses pieds pour se tailler une place dans la fratrie mais aussi dans l'espace scolaire. Son frère et elle sont fascinés par le mystère de l'enfermement d'un de leur voisin: Arthur « Boo » Radley, invisible depuis son adolescence agitée. Au fil des étés, ils inventent mille stratagèmes pour tenter de le faire sortir de chez lui...à leurs risques et périls parfois! Un lien se créé, timide communication muette: un creux dans un arbre sert de lieu d'offrande (friandises, statuettes de savons, pièces anciennes), d'autel d'une possible amitié jusqu'au jour où ce creux est cimenté. La vie reprend son cours, les enfants grandissent, la vie coule paisiblement. Mais la réalité du Sud rattrappe le récit: Atticus est commis d'office pour défendre un Noir accusé de viol sur une femme blanche!
Le monde des adultes vu par les yeux des enfants prend des couleurs criardes et tristes à la fois: le carcan de la tradition, la société sudiste qui ne s'est toujours pas remise de l'abolition de l'esclavage, rendent aveugle à la raison et à la logique du coeur. Le fossé entre Noirs et Blancs est un abysse qui semble impossible à combler:

en relation

  • Ne tirez pas sur l'oiseau moqueur
    599 mots | 3 pages
  • Ne tirez pas sur l'oiseau moqueur
    1631 mots | 7 pages
  • Ne tirez pas sur l'oiseau moqueur
    664 mots | 3 pages
  • Ne tirez pas sur l'oiseau moqueur
    582 mots | 3 pages
  • Ne tirez pas sur l'oiseau moqueur
    849 mots | 4 pages
  • Ne tirez pas sur l'oiseau moqueur
    850 mots | 4 pages
  • Ne tirez pas sur l’oiseau moqueur
    588 mots | 3 pages
  • Ne tirez pas sur l'oiseau moqueur
    422 mots | 2 pages
  • Personnages de ne tirez pas sur l'oiseau moqueur
    627 mots | 3 pages
  • "Ne Tirez pas sur l'oiseau moqueur" un roman de formation
    1146 mots | 5 pages