"Ne Tirez pas sur l'oiseau moqueur" un roman de formation

1146 mots 5 pages
Dans le cadre du cours de Français, j’ai lu “Ne tirez pas sur l’oiseau moqueur” écrit par Harper Lee. L’histoire se passe à Maycomb, en Alabama, dans les années 1930. C’est le récit de trois années de la vie d’une petite fille du nom de Scout Finch, toujours accompagnée de son grand frère, Jem, et qui verra son père avocat défendre un homme noir accusé à tort d’avoir violé une jeune fille blanche. “Ne tirez pas sur l’oiseau moqueur” appartient au genre du roman de formation. En effet, il raconte l’évolution psychologique de Scout, âgée de six ans au début du récit, et de sa recherche de sa place dans la société. La narration est également typique du roman de formation.

Tout d’abord, l’évolution psychologique de Scout est très marquante car elle semble nécessaire. En effet, au début du roman, c’est une petite fille qui a du mal à se faire une place dans le monde dans lequel elle vit. Elle subit les reproches de certaines de ses voisines et de sa tante Alexandra car elle se comporte comme un garçon manqué alors qu’on voudrait qu’elle porte des robes et qu’elle se conduise comme une dame. De plus, elle s’intègre mal à l’école. En effet, elle a apprit à lire seule et aime beaucoup cela mais son institutrice, frustrée de se sentir inutile, l’en empêche. Ensuite, elle a beaucoup de mal à comprendre les préjugés des adultes qui l’entourent. Ainsi, elle ne sait comment faire face à l’une de ses voisines qui montre de la compassion pour les Juifs persécutés par Hitler, mais semble trouver normal que les habitants de Maycomb se comportent de la même façon avec les noirs. Deux évènements vont alors intervenir dans la vie de Scout. D’une part, elle et son frère vont se faire un “ami d’été”, du même âge qu’eux, nommé Dill, et avec qui ils vont essayer de faire sortir Boo Radley, un voisin qui reste enfermé tout le temps chez lui et dont les enfants ont peur. D’autre part, leur père, Atticus Finch, sera amené à défendre un noir, Tom Robinson, accusé à tort d’avoir violé

en relation

  • Ne tirez pas sur l'oiseau moqueur
    849 mots | 4 pages
  • Anthologie
    4307 mots | 18 pages
  • L'esclavage des nègres
    2881 mots | 12 pages
  • Dissert'
    14356 mots | 58 pages
  • hunger games
    120763 mots | 484 pages
  • livre
    122520 mots | 491 pages
  • Citations
    80412 mots | 322 pages
  • des beaux textes
    74425 mots | 298 pages
  • Chicago
    57838 mots | 232 pages
  • La_Litterature_francaise
    246784 mots | 988 pages