Neo Classique

691 mots 3 pages
1) Le fonctionnement du marché du travail selon l’analyse néo-classique
1.1- Quels sont les déterminants de l’offre de travail ?
Offre de travail : L’offre de travail représente la quantité de travail que fournissent les travailleurs, en échange d’une rémunération
L’offre de travail provient des ménages qui comparent l’utilité apportée par une heure de travail supplémentaire avec celle d’une heure de loisirs : plus le salaire réel (il faut enlever l’effet des prix) est élevé, plus l’utilité du travail augmente : l’offre de travail est donc une fonction croissante du salaire, ou plus exactement de ce que les néo-classiques appellent le taux de salaire réel (c’est-à-dire le salaire nominal/prix)
1.2- Quels sont les déterminants de la demande de travail ?
Demande de travail : émane des entreprises qui recherchent des travailleurs
La demande de travail émane des entreprises qui comparent ce que leur rapporte une heure de travail supplémentaire (ou un travailleur supplémentaire)= la productivité marginale du travail avec ce que cela leur coûte (le coût du travail= salaire + cotisations sociales, même si dans l’analyse néo-classique on ne parle parfois que de salaire réel).
L’entreprise embauche tant que la productivité marginale du travail est supérieure au salaire réel.
La demande est donc une fonction décroissante du salaire réel car, si on suppose que la productivité marginale est décroissante, plus le salaire augmente, moins il y a de chances qu’il soit inférieur à la productivité marginale du travail. (On peut aussi le comprendre facilement en se disant que la hausse des salaires correspond à une hausse des coûts de production, donc fait baisser la demande des entreprises)
Normalement, dans un marché de cpp, aucun acteur ne peut influencer le niveau des prix : c’est l’hypothèse d’atomicité. On dit que l’entreprise est preneuse de prix (price taker) pour signifier qu’elle ne décide pas du prix de vente de ses produits mais qu’elle « prend » le prix d’équilibre fixé

en relation

  • Les neo classiques
    734 mots | 3 pages
  • Les néo classiques
    533 mots | 3 pages
  • Neo classique
    2019 mots | 9 pages
  • Les Néo-Classiques
    505 mots | 3 pages
  • Les neo classiques
    1202 mots | 5 pages
  • Economie neo classique
    260 mots | 2 pages
  • Les neo-classiques - economie
    262 mots | 2 pages
  • l'école néo classique
    1909 mots | 8 pages
  • École néo-classique
    971 mots | 4 pages
  • Ses theroie neo classique
    10996 mots | 44 pages