Nessim

896 mots 4 pages
CONCLUSION REDIGEE DE L'ETUDE
La prévision de trésorerie est indispensable à la survie de toute entreprise. En effet, elle permet d’éviter les risques de découvert, les difficultés de trésorerie ou même l’absence de financement de projet. J’ai choisi de m’intéresser plus particulièrement aux PME. Je vais donc être amenée à m’interroger sur la manière dont la prévision de la trésorerie est réalisée au sein des PME. Il conviendra d’évoquer tout d’abord le fond de roulement et le besoin en fond de roulement avant d’étudier la prévision de la trésorerie.
La trésorerie résulte de la différence entre le fond de roulement et le besoin en fond de roulement. Comme elle dépend uniquement du fond de roulement et du besoin en fond de roulement, toute variation de ces derniers aura une incidence sur la trésorerie, c’est pourquoi la prévision de trésorerie est nécessaire. C’est grâce à l’analyse du solde de la trésorerie que l’entreprise pourra se faire une idée sur sa situation financière. En effet, si le fond de roulement est supérieur au besoin en fond de roulement, la trésorerie sera positive. Alors la situation financière de l’entreprise est saine car ses ressources sont suffisantes pour couvrir ses besoins. De plus, elle est capable de financer des dépenses supplémentaires sans avoir recours à un emprunt. Elle peut également placer l’excédent de trésorerie. Si le besoin en fond de roulement et le fond de roulement sont égaux, la situation financière de l’entreprise est équilibrée car elle dispose des ressources nécessaires à la satisfaction de ses besoins. Cependant elle ne dispose d’aucune réserve de trésorerie. Si le besoin en fond de roulement est supérieur au fond de roulement, la trésorerie est négative. La situation financière de l’entreprise n’est pas saine. En effet, ses ressources financières ne permettent pas de satisfaire ses besoins. L’entreprise doit avoir recours à des financements supplémentaires comme par exemple les découverts bancaires. D’ailleurs si la

en relation

  • Mon intro
    277 mots | 2 pages
  • l'heroisme
    2927 mots | 12 pages
  • introduction au droit
    996 mots | 4 pages
  • interculturalié
    1232 mots | 5 pages
  • Traité sur la tolérance
    2647 mots | 11 pages
  • Ccf négo
    4018 mots | 17 pages
  • Les Bienveillantes de Jonathan Littell, analyse des pages 301-308 (Edition 2006 grand format)
    9288 mots | 38 pages
  • Egypte
    4454 mots | 18 pages
  • Les origines de la mimouna
    8135 mots | 33 pages
  • thése
    17171 mots | 69 pages