NEUROPSYCHOLOGIE

1598 mots 7 pages
Psychologie

vient du grec : psukhé (le souffle l'esprit, l'âme)
-Logia (sciences, étude, recherche)
= sciences de l'âme. L’âme peut il être objet de science (basé sur expérimentation)
Terme né au XVI° Filip Melantchon, Théologien protestant « sciences de l'âme dans ces rapports avec dieu, aussi bien que l'anatomie »
Terme peut utilisé avant le XVII°, on parle d' « idéologues » car psycho trop proche de la métaphysique. Grand débat interne pour faire de la psycho une discipline à part (à l'écart de la philo)

XIX° : William James travail sur la conscience
Leipzig : Psycho expérimentale
Charcot : psychologie physiologique
Binet : évaluations, test = psychométrie
Le Bon : Psycho sociale
Darwin : Psycho des émotions
= psycho multi domaines
= éloigné d'un champ unifié et indépendant
Psycho : discipline et non métier

Lagache 1947 : création de la première licence générale psycho à la sorbonne. Elle est généraliste et le choix ce fait en L3
But : faire reconnaître les psycho comme pro, en tout cas les cliniciens
Désir de réconcilier les différents versants de la psychologie
Grand débat : Psychiatre et psychanalyste refusent de faire jeu égal, de perdre leur spécificité mais à l'heure actuelle on manque de psychiatres donc ils délèguent un peu. Fauvez-Boutonnier 1960 : milite pour une psychologie plurielle qui couvre les chants des neurosciences à la psychanalyse
1985 : date clé : créé un statut légal pour être psychologue (on doit répondre à des diplômes...)
1996 : création d'un code de déontologie chacun aillant sa spécialité les méthodes d'actions demeurent morcelé mais ils ont des droits et devoirs

Le mot psychologie apporte la confusion entre science et don
Affecte à la psycho des procédés relevant de dons divinatoires, confère un pouv surnaturel de pénétrer les arcanes de la vie intérieure
Glissements épistémologique
Confusion science & sens commun : discipline aux allures populaires
Perversion et usurpation des grands concepts pathologique (ex : hystérique,

en relation

  • Neuropsychologie
    1374 mots | 6 pages
  • Neuropsychologie
    2702 mots | 11 pages
  • Neuropsychologie
    16218 mots | 65 pages
  • Neuropsychologie et psychobiologie
    1734 mots | 7 pages
  • Neuropsychologie cognitive
    3383 mots | 14 pages
  • Tp Neuropsychologie
    17485 mots | 70 pages
  • Introduction à la neuropsychologie
    2915 mots | 12 pages
  • Cours de neuropsychologie
    534 mots | 3 pages
  • Rapport neuropsychologie
    647 mots | 3 pages
  • Rapport de stage en neuropsychologie, service de neurochirurgie
    11298 mots | 46 pages