Nicolas machiavel

7061 mots 29 pages
André Gay NICOLAS MACHIAVEL Juin 2011 Niccolo Machiavelli

I.- INTRODUCTION. Le nom de Machiavel évoque sans doute pour vous un Italien de la Renaissance, un homme astucieux, combinard, et sans moralité. Vous pensez qu’il a sans doute raté sa vie, et qu’il a écrit un livre machiavélique, Le Prince, à l’intention d’un Médicis, pour essayer de rentrer en grâces et d’avoir un emploi. Le mot machiavélique vous fait penser à des combinaisons intelligentes, toujours orientées vers le mal, tortueuses et compliquées, assorties de dissimulation, de mensonges et de diverses tromperies. Mon intention et d’abord de préciser un peu vos connaissances sur l’homme Machiavel. J’espère même vous le rendre sympathique, car il l’était. Il fait partie des hommes du passé que j’aurais bien aimé rencontrer. Quant au machiavélisme, il pose le problème de la morale en politique, et je n’ai pas la prétention de traiter ce problème. J’essaierai cependant de percevoir avec vous les traits principaux de la philosophie politique de Machiavel, à travers sa vie et ses œuvres écrites, en gardant à l’esprit que l’homme était compliqué, que ses œuvres le sont aussi, et qu’il convient dans tout cela de garder une extrême modestie. Ne soyons jamais certains d’avoir tout compris et d’avoir bien compris Machiavel ! Je cite Raymond Aron, dans sa préface à la dernière édition du Prince : « Le Prince a gardé son pouvoir de fascination. Je le sais, mais je ne suis pas sûr de savoir pourquoi(…) Machiavel a eu le courage d’aller au bout d’une logique de l’action contre laquelle le lecteur cherche refuge dans des interrogations sans réponse. » Si Raymond Aron se sent incertain, comment pourrais-je être sûr de moi ? Mon plan sera le suivant : Après cette introduction, je présenterai la situation géopolitique de l’Europe du Sud en

en relation

  • Nicolas machiavel
    604 mots | 3 pages
  • Nicolas Machiavel
    3726 mots | 15 pages
  • Nicolas machiavel
    2536 mots | 11 pages
  • Nicolas Machiavel
    3726 mots | 15 pages
  • Explication de texte philosophie nicolas machiavel
    1008 mots | 5 pages
  • De l'art de gouverner par les lois et par la force d'après nicolas machiavel par julien bukonod
    20009 mots | 81 pages
  • Une si longue lettre
    1622 mots | 7 pages
  • Les fables de la fontaine
    1350 mots | 6 pages
  • Word
    875 mots | 4 pages
  • Machiavell
    3543 mots | 15 pages