Nietzche

Pages: 5 (1015 mots) Publié le: 27 avril 2013
Le thème traite de la question du génie, dans une recherche de définition, Nietzsche dénnonce l’usage abusif dans sa restriction du terme, notamment sur deux axes : Tout d’abord considérer que le génie est lié qu’à quelques activités humaines inexplicables (la création artistique) ; et d’autre part que le génie ne travaille pas et qu’il conçoit grâce à des « intuitions ». Qu’est ce qu’uneintuition ? C’est une connaissance, une saisie directe sans raisonnement. Cela donne une totalité « magique » à la création, comme une alchimie inaccessible de la création ; Au contraire, Nietzsche va mettre en avant le travail laborieux, « pierre par pierre » Le thème général du texte est donc la définition du génie.
La thèse de Nietzsche est au contraire que le génie est le produit du travail humain,mécanique d’assemblages des matériaux, tout à fait explicables. Du coup toute activité humaine peut être géniale (même le travail du professeur face à sa classe), y compris celle du scientifique. Attention cela ne veut pas dire que tout est génial, car, hélas, la médiocrité est de ce monde. Cette entreprise de démystification, de démythologisation, et désenchantement a un rôle, celle de casserla dimension théologique de la création artistique : l’artiste n’est pas inspiré, et donc ne doit pas chercher ailleurs qu’en lui le fruit de ses efforts. Ce que va dénoncer Nietzsche c’est la sacralisation de la création, qui est pour lui un « enfantillage de la raison », expression forte, et qui peut nous permettre de prendre la mesure des enjeux de ses remarques.
Le problème est donc de sedemander pourquoi on accorde un tel privilège qui fausse totalement la perception du génie, et que Nietzsche traite « d’enfantillage de la raison » ;nous pouvons repérer deux axes de la critique nietzschéenne :  L’intuition a une dimension mystique, presque religieuse, puisqu’on croit voir « directement dans l’être » ; Donc le génie serait un magicien, ou un êtresurnaturel, en tout cas quelqu’un qui prouverait de par son génie qu’il existe une autre dimension que celle qui est visible ; Une dimension divine qui permet l’admiration  Le génie ne travaille pas, donc tout est possible. L’art à ce titre possède un avantage clair : il peut faire illusion en offrant son œuvre finie. Or cette volonté de méconnaissance est aussi entreprise de mystification :l’artiste est l’autre, l’exceptionnel, celui avec qui on ne doit pas rivaliser. Cela permet d’être le simple philistin, qui connaît l’art pour se valoriser socialement, qui a entendu parler de Newton, mais qui ne cherche pas à se dépasser, car la création lui fait peur. C’est une forme de nihilisme, celui qui nie la valeur de la création, que Nietzsche critique.  Il y aaussi donc une critique de la valorisation de la création artistique, face et contre toutes les autres formes de la création. On peut se demander pourquoi un philosophe comme Nietzsche, qui n’est pas particulièrement un ami de la science, cherche ainsi à remettre sur un piédestal les raisonnements scientifiques. Peut-être justement pour démystifier le travail du scientifique : il ne s’agit passimplement d’un raisonnement rigoureux et objectif, mais aussi d’une création aussi libre que celle des artistes ; l’enfantillage de la raison concerne peut-être l’adoration de l’esprit pour la science. La nature de la critique nietzschéenne doit donc être prise pour ce qu’elle veut dire : nous ne sommes que des enfants qui ont besoin d’être émerveillés, et le génie et ce cachemisère qui nous faitcroire que tout est possible, tout en étant inaccessible. Nietzsche n’élabore pas ici une philosophie bourgeoise qui valoriserait le travail. C’est plutôt une philosophie de volonté de puissance, c’est-à-dire une philosophie qui considère que l’individu doit vouloir se développer, se rendre puissant. La puissance n’est pas la domination des autres, mais le désir de persévérer dans son être,...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • nietzche
  • Nietzche
  • Philosophie de nietzche
  • Nietzche et la violence
  • Biographie Nietzche
  • Dissertation nietzche
  • Explication de nietzche
  • Commentaire

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !