Nihilisme

495 mots 2 pages
Questionnaire pour l'approche de l'oeuvre de Christian Boltanski.

I.Christian Boltanski, sa vie

1.Christian Boltanski naît le 6 septembre 1944 à Paris.Il est français mais d'un père juif d'origine russe et d'une mère corse chrétienne.Boltanski est un plasticien, cinéaste , peintre et photographe.

3.En 1996 avec Jean Le Gac un artiste peintre. Il collaborera avec lui quelques années à partir de 1969.

2.Boltanski a travaillé dans différents domaines artististiques notament arts plastiques, cinéma et audiovisuel.

4.Les personnes de son entourage qui ont tenues un role prepônderant dans sa création sont sa mère et son père en effet Christian Bolantsli à vécu entre deux religions le judaisme et le christiannnisme. Il évoque une fascination pour le christianisme qui remonte sans doute à son passé d’enfant juif.

II.Christian Boltanski son oeuvre

3.Il commence à peindre en 1958 des scènes d'histoire ou des personnages macabres.
Boltanski s'éloigne de la peinture à partir de 1967 et expérimente l'écriture, par des lettres ou des dossiers qu'il envoie à des personnalités artistiques.Après avoir travaillé sur l'autobiographies :" il se débarrasse de son propre personnage pour s'intéresser aux codes culturels et lieux communs, comme les portraits dans la publicité, ou le voyage de noces à Venise. Pour traiter ces nouveaux thèmes, il utilise la photographie couleur, dans des formats de plus en plus imposants."Puis son travaille présente de grandes photographies plus proches d'un travail pictural classique.

2..Les thèmes omniprésents dans son œuvre sont la mémoire, l’inconscient, l’enfance et la mortil traite du thème de l'Holocauste, toutes les œuvres de Boltanski travaillent sur le souvenir, du souvenir d'enfance au souvenir des défunts, de l'histoire personnelle à la grande histoire. Il utilise l'expression plastique par la multitude des matériaux employés, la pâte à modeler, le carton ondulé, la photographie ou des objets trouvés luminaires,

en relation

  • Nihilisme
    2133 mots | 9 pages
  • Nihilisme
    496 mots | 2 pages
  • Le nihilisme et la vacuité
    335 mots | 2 pages
  • Nihilisme désengagé
    2893 mots | 12 pages
  • Dostoïevski et le nihilisme
    6834 mots | 28 pages
  • Le nihilisme politique
    326 mots | 2 pages
  • Le nihilisme selon nietzsche
    441 mots | 2 pages
  • Le nihilisme des neurologues prusses du 19eme siecle
    5290 mots | 22 pages
  • Critique du nihilisme f. nietzsche – fragments posthumes 11. [97-103]
    2857 mots | 12 pages
  • Philo
    4461 mots | 18 pages