niped

Pages: 6 (1349 mots) Publié le: 16 juin 2014
Cool

article tortue de mer (p31)
chinois étudient à l'étranger (700 000 en qques années) et seulement 1 quart est revenu : ouverture sur le monde même si retour à chine de plus en plus fréquent avec la privatisation de l'économie chinoise + salaires des cadres qui explosent
→ fournit cadres très qualifiés (involontairement)

transfert de la technologie (p34)
pays étranger donnetechnologie car attirés pas le marché chinois
mais réserve de la part des US : aspect militaire (technologie duale civil + militaire) + pute de taxer les technologies sans effort avec contrefaçon


86 → 89 relation chine/europe
moins conflictuelle que us
plutôt à utiliser pour une intro

Pas cool

(ouvriers pas cher traité comme de la m*rde)
Immense réservoir de main-d’œuvre :
le gouvernementchinois a annoncé en janvier 2005 que la population chinoise avait atteint 1,3 milliard d'habitants. Plus que leur nombre, c'est toutefois la mobilité des habitants, induite par les réformes vers une économie de marché, qui est en fait une main-d’œuvre utilisable par les entreprises du monde entier.
L'exode rural s'accélère et la majorité des ouvriers sont aujourd'hui des paysans qui ont quittéla terre pour les usines, les chantiers de construction et les petits métiers de service. Plus de 4 Chinois sur 10 vivent déjà en ville, contre à peine plus de 20 % du total il y a une vingtaine d'années. La croissance économique, plus forte dans les régions côtières, draine la main-d’œuvre excédentaire des campagnes, parfois sur des milliers de kilomètres. Ces travailleurs jeunes, peu qualifiéset qui acceptent des conditions de travail extrêmement dures, sont les soutiens du miracle économique chinois.
Loin des scintillants gratte-ciel et des centres commerciaux rutilants qui abondent dans le centre de Shenzhen, la ceinture industrielle de la plus grande des quatre zones économiques spéciales – qui s'étant loin à l’intérieur du delta de la rivière des Perles (Zhujiang) – emploie desjeunes ouvriers qui travaillent souvent sept jours sur sept et dorment dans les dortoirs attenant à leur lieu de travail. La plupart sont de jeunes femmes âgées de 15 à 25 ans, qui ne sont pas encore marièes et n'ont pas d'enfant.
En vingt ans, les salaires de cette région n'ont que très peu augmenté, malgré un taux de croissance de l'économie locale de l'ordre de 20 % par ans. À tel point qu'en2004 une pénurie de main-d’œuvre a, pour la première fois, commencé à se faire sentir dans cette province méridionale où se trouve Shenzhen et qui est la première région exportatrice du pays.
Le nombre des ces travailleurs migrants, nommée « population flottante » est estimée entre 100 et 150 millions. Ils sont traités comme des immigrés sans papiers dans leur propre pays. À cause du livret derésidence (hukou), un Chinois né paysan n'a pas droit au statut de citadin et aux possibilités qui en découlent en termes d'accès au logement, à l'éducation et à la santé.

(chine pute : profite des pays étrangers pour se développer mais les aide le moins possible)
Les entreprises d'état encouragées à conquérir le monde :
D'abord chargées de procurer des emplois à la population et de répondre auxbesoins de développement à l’intérieur du pays, les entreprises chinoises sont désormais encouragées par le gouvernement à devenir dans multinationales.
Afin de bénéficier d'avantages fiscaux accordés aux entreprises étrangères, et pour lever des capitaux en Bourse, certaines sociétés chinoises avaient déjà créé des filiales à Hong-Kong dans les années 1980. D'autres ont choisis de créer dessuccursales (une extension géographique de la société mère avec une certaine autonomie commerciales mais la même personnalité juridique de celle-ci) dans des paradis fiscaux comme les îles Vierges et les îles Caïman, qui figurent parmi les premiers pays d'origines des capitaux étrangers en Chine.
Parmi les premières entreprises chinoises à s'implanter industriellement à l'étranger, le groupe...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !