Nn attribué

Pages: 8 (1822 mots) Publié le: 11 août 2010
Autopsie dans les paradis de la contrebande: Sebta et Mlilya

Depuis plus d'un demi-siècle, l'économie marocaine subit une véritable guerre économique méthodique et bien organisée à partir des deux villes occupées : Sebta (74.093 habitants)  et Mlilya (69 184 habitants). Le commerce de contrebande à destination du Maroc, qualifié en Espagne de commerce atypique,  représentent près de 90%des revenus des deux villes occupées. Il constitue aujourd'hui le principal obstacle aux investissements dans toute la région du Rif et un danger pour la santé de la population et compromettant le décollage économique de tout la Nord du Maroc.

Situation de paradis fiscaux face à l'Union Européenne

L'entrée en vigueur des Accords de Schengen, signés par l'Espagne en 1991, font deSebta et de Mlilya des frontières extérieures de l'Union européenne, mais les deux villes demeurent hors la loi Schengen. Elles jouissent encore de leur statut de ports francs de jadis et sont exclues de la politique fiscale commune européenne, de l'Union douanière et de la Politique Agricole Commune.
L'absence de la TVA et les facilités fiscales et commerciales font de Sebta et de Mlilya devéritables paradis fiscaux  de leur statut de paradis fiscaux, les deux villes reçoivent de généreuses subventions de l'Union Européenne (Voir encadré).

Fortes de ces avantages, les deux villes peuvent se permettre d'inonder le marché marocain avec des produits et des prix défiants toute concurrence.

Pour inonder le marché marocain de produits de contrebande tout en faisant partie l'espaceSchengen, les autorités espagnoles ont trouvé un moyen contraire à l'esprit Schengen: tous les habitants des provinces de Tétouan et de Nador, soit plus de 2 millions,  ont la possibilité se rendre à Sebta et à Mlilya sans visa  sur simple présentation de leur carte d'identité. Un grand privilège pour ces habitants, ce qui poussent des milliers de marocains à élire leur domicile, par tous les moyens,dans ces deux provinces.

Ainsi, plus de 30 000 personnes traversent quotidiennement (1 million par an selon les Espagnols) le poste frontalier de Fnidaq pour se rendre à Sebta et plus de 50 000 personnes se rendent à Mlilya pour s'approvisionner en produits espagnols et asiatiques qui seront écoulés dans un premier temps dans les villes limitrophes de Tétouan et de Nador avant d'être acheminésvers les autres marchés marocains.
Au poste frontière de Sebta et de Mlilya on assiste, jour comme de nuit, à un va et vient incessant de ces milliers de d'hommes, de femmes et d'enfants, à pied ou motorisés avec d'anciens modèles de Mercedes rehaussés pour pouvoir emprunter les pistes difficiles loin de postes de douane marocaine.
Les produits de la contrebande qui alimentent le marché marocainsont de qualité variable et très diversifiée. On y trouve du tout et pour tous les budgets, de véritables grandes marques mais aussi beaucoup de contrefaçons et des produits de basse gamme.
D'une manière générale, on peut distinguer deux grandes catégories de produits:
Les produits fabriqués en Asie  tels que: articles électroniques, électroménager, appareils Hi fi, postes de télévision, GSM,appareils photos, caméra, lecteurs DVD,  ordinateurs, produits cosmétiques, montres,  textiles, confection, literie, pièces auto….etc

Les produits alimentaires : contrairement aux produits électroniques et électroménagers dont la majorité sont fabriqués en Chine et  dans les autres pays asiatiques, les produits alimentaires par contre sont majoritairement d'origine espagnole d'après leuremballage et de qualité douteuse. On y trouve entre autre la banane, pomme rouge,  le tabac, alcool, margarine, huile, miel, fromage, la charcuterie avec la fameuse et ravageuse mortadelle, les produits laitiers et dérivés, la confiserie,  biscuiterie, sans oublier le chocolat aux amandes de marque Maracujas et les produits pharmaceutiques dont personne ne connaît la composition... etc. Comme ils...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Nn, n, n
  • Nn, n;, n,; n; n
  • Bb nn
  • PFE 22000 NN
  • Les t ches attribu es au comptable
  • Comment le nom de famille est-il attribué
  • Le pouvoir législatif attribué au gouvernement de gaulle
  • Obama mérite-t-il le prix nobel de la paix attribué en 2009

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !