Nokia- normes ifrs

10294 mots 42 pages
M2 CGNST – 2009/2010

Sommaire

Introduction 4 I. Stratégies développées par Nokia 8 1) Stratégie de diversification par l’innovation 8
Introduction : 8
Caractéristiques : 8
Conclusion : 11 2) Stratégie d’ « éco-entreprise » 11 II. Analyse des états financiers 15 1) Résultat et bilan consolidé 15 2) Tableau des flux de trésorerie et des variations des capitaux propres 17
Analyse des flux de trésorerie : 17
Variation des capitaux propres : analyse de l’évolution boursière du cours de Nokia 19 Conclusion 22 Bibliographie 23 Annexes 24

Introduction

Le reporting semble être la clef de voûte de tout système d'information. A contrario, les nombreuses défaillances de très grandes organisations (Enron, l'Association de Recherche contre le Cancer) semblent résulter d'une absence de reporting à l'égard des actionnaires, des contribuables ou des donateurs.
Dans un marché où l’information n’est pas également répartie, la capacité à fournir au marché une bonne lisibilité via une information précise et crédible est un élément essentiel pour la valorisation du titre et la flexibilité financière de l’entreprise. Afin de garantir l'information financière destinée aux investisseurs et de faciliter l'évaluation globale des entreprises, l’International Accounting Standards Board (IASB) a élaboré des normes comptables internationales : les normes IAS/IFRS (International Accounting Standards / International Financial Reporting Standards). La logique comptable de ces normes repose sur quelques points en particulier l'option de valorisation à la juste valeur des actifs et passifs, la primauté de la substance sur la forme, etc.
Ainsi depuis le 1er janvier 2005, toutes les entreprises européennes cotées doivent appliquer les normes IAS/IFRS de présentation des comptes consolidés. L’objectif des comptes consolidés est de fournir au lecteur externe (actionnaires, investisseurs,…) une vision plus économique de l’activité, du patrimoine et du

en relation

  • Le cadre conceptuel iasb
    421 mots | 2 pages
  • Diagnostic financier : alcatel lucent
    9773 mots | 40 pages
  • IFRS
    69850 mots | 280 pages
  • Evaluation d’entreprises par les comparables boursiers
    4194 mots | 17 pages
  • Analyse financiére
    184712 mots | 739 pages
  • Analyse financière
    196660 mots | 787 pages
  • analyse financière
    188049 mots | 753 pages
  • Audit fiscal
    8374 mots | 34 pages
  • Fusions-acquisitions
    22125 mots | 89 pages
  • Impôt théorique
    17419 mots | 70 pages