Non inpersonnel

448 mots 2 pages
Zone 2: L'alcool et la drogue. Dans les années 1940, Montréal est une ville portuaire pour le trafic d'alcool et de drogue à cause du port de Montréal idéal pour l'importation. Les premières organisations de trafic voient le jour et fournissent les bars et clubs clandestins de la métropole. Une de ces organisations était la French Connexion qui rassemblait les plus grands exportateurs d'héroïne de l'époque, la drogue palestinienne quittait la France pour se rendre en Amérique du Nord pour ensuite être redistribuée aux États-Unis et au Canada. L'héroïne était principalement accessible dans le quartier chinois. L'alcool de son côté fait aussi état d'un trafic illégal bien établi. Les trafiquants opèrent dans l'illégalité dans des petites distilleries obscures. L'alcool est ensuite redistribué dans des établissements bien établis ou encore vendus à des particuliers. L'alcool et la drogue font monter la corruption à Montréal, plus particulièrement le phénomène des Blind pigs qui réfère au fait que les policiers étaient aveugle face aux trafics de stupéfiants. En 1921, le gouvernement instaure un nouveau visant le contrôle plus ou moins total de la vente d'alcool, la commission des liqueurs, est une expérience sociale à l'époque qui permet à l'état d'intervenir dans l'importation. Même s’il reste toujours du trafic d'alcool, la commission des liqueurs fera baisser le chiffre des trafics d'alcool. Au total, Montréal reste une ville ou l'alcool et l'alcool font partie de la culture nocturne en particulièrement chez les artistes et les fêtards.

Zone 6 : La corruption et l’enquête Caron. Durant les 1950, la corruption fait rage à Montréal.
Le règne de la pègre dur depuis maintenant de nombreuses années et ne fait que prendre de l’ampleur. Même la police est impliquée et ce n’est pas long avant que les gens s’en rendent comptent.
Effectivement, Pacifique ``Pax`` se rend vite compte que quelque chose ne tourne pas rond. Il mène enquête qui se rendra rapidement en

en relation

  • Droit constitutionnel
    3662 mots | 15 pages
  • Mémoire communication en entreprise
    4047 mots | 17 pages
  • Discours d'adalberon
    21661 mots | 87 pages
  • Analyse d'une image de presse
    174489 mots | 698 pages