Nos relations

765 mots 4 pages
Les hommes.

Aux yeux de la loi nous sommes soit disant TOUS égaux, en particulier les hommes et les femmes. Mais tu ne crois pas que néanmoins il existe des tonnes de différence entre ces hommes et ces femmes. Je crois que nous avons déjà toutes surprit une conversation « masculine » ce qui donne un peu la même chose à chaque fois de la part de ces-derniers à part bien évidemment quand ils sont homosexuels. « Oh t’as vu le vendeuse tout à l’heure, elle était canon. Et puis elle avait des gros seins. WAAAAAOUH. » Je suis sûre que toi aussi tu as déjà entendu cela, et oui nous les femmes nous sommes le sujet principal de la conversation de ces messieurs, mais eux sont-ils le notre ? Personnellement j’ai toujours trouvé que les garçons étaient spéciaux mais captivants, je trouve qu’ils sont instructifs. Instructifs certes, mais distingués pas vraiment, en effet quand on entend une personne roter ou dire quelque chose qui se trouverai un peu déplacé, je peux dire qu’il y a 90% de chance pour que ce soit un homme, mais après tout serait-ce cela qui fait leur charme ? Qui sait, peut être. Quoi qu’il en soit, les hommes sont des cas différents des femmes mais avec leurs intérêts, leurs pensées, leur façon d’aimer … Mais si la nature nous a fait ainsi c’est bien qu’il y a une raison, je pense que se doit être pour que l’on s’attire. Bizarre tout ça quand même.

Notre façon d’aimer à nous, les femmes, et bien différentes de celle des hommes. Quoi que l’on puisse dire, nous ne pouvons pas aimer un homme sur un coup de tête, le temps d’une journée ou même le temps d’une nuit. En effet, nous aurons toujours dans la tête cet espoir d‘une future histoire amoureuse, infime soit-il, il sera présent dans notre esprit et dans notre cœur. C’est ainsi, on peut essayer se voiler la face, et prouver le contraire à nos proches, en revanche on ne peut pas se mentir a sois même car tôt ou tard la réalité nous rattrape et la douleur est bien plus grande. Les hommes eux ont cette

en relation

  • Relation
    1757 mots | 8 pages
  • Les relations
    692 mots | 3 pages
  • La relation
    1277 mots | 6 pages
  • Relation
    1415 mots | 6 pages
  • Les relations
    1333 mots | 6 pages
  • Relations
    2806 mots | 12 pages
  • relation
    308 mots | 2 pages
  • Relations
    2337 mots | 10 pages
  • Les relations
    422 mots | 2 pages
  • relations
    52223 mots | 209 pages