Note critique de Tout emporter

327 mots 2 pages
Céline Hannoteau 5e A Le 20 avril 2015
Évaluation formative : lecture d’un recueil de poésie : « Tout emporter » de Karel Logist Karel Logist, né le 7 juillet 1962 à Spa, est un poète belge. Au total, il a publié une dizaine de recueils de poésie. « Tout emporter » est une anthologie qui réunit un choix de textes publiés par Karel Logist de 1988 à 2008. La préface a été rédigée par Liliane Wouters. Dans son recueil, Karel Logist nous parle de l’amour, de la poésie, des voyages,…de la vie. Je trouve qu’il est très intéressant que l’auteur s’intéresse à diverses sujets et qu’il nous fasse part de son ressenti à travers les heures du jour, les saisons de l’année,… Son regard traverse aussi bien les pluies de novembre que les mirages de l’été. Ensuite, concernant la forme des poèmes, Logist pratique une poésie volontiers narrative, qui excelle à épingler du réel la part de grâce fugitive, d’inconnu ou d’étrangeté : les vertiges brefs du hasard, l’ombre du chien posé sur l’évier, « un air de Parker sur une aire de parking », une passante entrevue dont l’existence nous traverse en laissant une empreinte inoubliable. On observe que l’ironie est sa seconde nature. La construction du recueil, il l’a préfère avec un ordre chronologique, des regroupements thématiques rapprochant les poèmes d’hier et ceux d’aujourd’hui.
Dans certains poèmes, il laisse place à des dialogues : « « Un visage de plus », a-t-il dit quand tu es montée dans sa voiture. C’était un pauvre échange et ces premières paroles t’auraient un peu déçue si tu avais pris le temps d’en apprécier les charmes. Il t’a dit « Valentine, ce n’est pas ton prénom ? » et toi « Non en effet ». Il a ri « J’aime mieux ça » ». Ces dialogues mettent de la vie dans ses poèmes. Karel Logist redouble donc d’effort pour rendre son recueil

en relation

  • Commentaire article 1342 de l'avant projet catala
    2063 mots | 9 pages
  • Dm de francais
    3564 mots | 15 pages
  • Lettre à un éditeur
    1088 mots | 5 pages
  • Soljenitsyne
    3523 mots | 15 pages
  • La restauration rapide
    3260 mots | 14 pages
  • Moi et toi on est pote tralalala tagada stouin stouin
    481 mots | 2 pages
  • Commentaire composé ubu roi d'alfred jarry
    1654 mots | 7 pages
  • L'avare
    786 mots | 4 pages
  • Note de synthèse boucher
    689 mots | 3 pages
  • Dubet le déclin des institutions
    3223 mots | 13 pages