note de cononcture

301 mots 2 pages
L’économie française est « désormais installée sur une tendance de 2 % à 2.5 % de croissance annuelle », assure le ministre de l’Economie.

L’INSEE table, elle, sur 2% et montre qu’elle est soutenue par a consommation des ménages. Les statisticiens notent aussi un rebond execptionnel des exportations françaises .

L’économie française est « désormais installée sur une tendance de 2 % à 2.5 % » de croissance annuelle, a assuré Thierry Breton , ministre de l’économie, en ouverture du débat d’orientation budgétaire à l’assemblée nationale, jeudi. Quant à la dépense de l’Etat, elle « progressera l’an prochain 1 % moins vite que l’inflation ». Le matin, sur France Inter, le grand argentier du pays s’était réjoui. « Je suis heureux, je ne peux pas vous le cacher parce que c’est mon pays, c’est notre pays, parce qu’on progresse, on progresse vite, tous les indicateurs sont au vert. Les prévisions du ministre sont un peu plus optimistes que celles publiées mercredi soir par l’Insee, dans sa dernière note de conjoncture : 2 % de croissance cette année et un taux similaire au début de 2007. Le taux de chômage devrait poursuivre sa décrue pour atteindre 9 % à la fin de l’année (contre 9.3 % en avril ) et l’inflation annuelle demeurer contenue à 1.8 %. L’investisssement redémarre « formidablement » et les exportations commencent « enfin » à contribuer « significativement » à la croisssance, s’emballe le ministre. Tout en considérant « qu’on peut faire mieux , qu’on doit faire mieux ». L’Insee montre que la croissance est sutout soutenue par la consommation des ménages qui investissent dans leur logement et aussi dans des équipements électroniques. La coupe du monde de football a favorisé une ruée sur les écrans plats . mais les satisticiens notent aussi un rebond exceptionnel des exportations françaises, notamment de produits manufacturés, au premier trimestre (3 %). Sur l’année,ils estiment que les exportations devraient progresser de 7.4 % , soit le double du taux

en relation

  • Note de cononcture
    553 mots | 3 pages