Note de synthese

Pages: 8 (1968 mots) Publié le: 24 février 2011
Depuis la fin de l’année 2002, les annonces de dépôts de bilan, de fermeture de sites et de plans sociaux se multiplient dans les grandes entreprises sans parler des vagues de licenciements qui interviennent dans les PME hors plans sociaux, soit 85% des suppressions d’emploi.
On l’aura compris, la notion de suppression d’emploi est fortement liée à la notion de licenciement économique et «implique que l’entreprise ayant à faire face à un sureffectif global, ou sur un secteur d’activité ou géographique, décide de réduire de façon permanente ses effectifs sur le périmètre concerné. »
Ce qu’on a pu appréhender comme un levier conjoncturel n’est-il pas devenu un mode de régulation économique usuel ? La raison économique n’est-elle pas devenue seul décisionnaire au détriment dessalariés?
Il n’est pas question, à mon sens d’entrer ici dans le débat « du bien et du mal » même si le sujet nous incite à le faire, mais d’identifier la nature actuelle du phénomène de suppression d’emploi, en analysant dans quelles mesures ces dernières peuvent trouver une justification, tout en évoquant les stratégies alternatives envisageables.

I – Les suppressions d’emploi sont-ellesaujourd’hui inéluctables ?
Le caractère plus ou moins inéluctable des suppressions d’emploi dépend avant tout de la nature même des difficultés auxquelles l’entreprise doit faire face.

1) Les difficultés des entreprises naissent du fort ralentissement de la croissance
A mesure que la croissance s’essouffle, on voit se multiplier les liquidations judiciaires et dépôts de bilan d’entreprisesdéfaillantes. Même si certains salariés bénéficient temporairement d’un sursis dans l’attente d’un repreneur potentiel (Daum :229 salariés concernés, Tati :1200 salariés, Futura France : 700 salariés) ; d’autres, dont la structure est purement et simplement liquidée, ont moins de chance (Métaleurop :830 pers. ; Daewoo-orion (550 pers. ; Air Lib (3200 pers.), Marine Télécom (510 pers.), GrimaudLogistique (1184 pers.).
Si à court terme, on peut envisager que les entreprises puissent trouver les moyens de s’adapter en évitant de supprimer des emplois, à moyen terme en revanche, les difficultés des entreprises vont s’accroître pour conduire dans le pire des cas à des liquidations judiciaires et des suppressions d’emplois inévitables. C’est leur capacité d’adaptation qui est ici en cause.

2)Les suppressions d’emploi sont également la conséquence de mutations économiques profondes de la part des entreprises.
Le caractère structurel des changements économiques qui caractérisent notre société rend le phénomène des suppressions d’emploi inéluctable.
Nous ne sommes plus dans un processus d’adaptation conjoncturelle. Les nouvelles configurations organisationnelles répondent à desmutations majeures de l’environnement concurrentiel. Les évolutions technologiques, la globalisation des échanges et l’interconnexion des économies impliquent de faire évoluer la structure même des entreprises pour générer toujours plus de gains de productivités, leur permettre de restaurer leur compétitivité et de rester viables.
Cette adaptation structurelle à l’environnement se traduit par desréorganisations, des restructurations, des opérations de croissance externe pour atteindre la taille critique, des fusions acquisitions mais aussi plus simplement par des suppressions pures et simples d’effectifs pour diminuer les coûts de productions.
La création de la Mission Interministérielle sur les Mutations Economiques (MIME), en début d’année, n’est pas étrangère à ce phénomène. À sa têtedepuis peu, JF. Aubert est convaincu de la nature structurelle des restructurations actuelles : « Les mutations sont permanentes, et le retour à la croissance n’y changera rien. On l’a vu avec Danone et Michelin, les entreprises continuent à se restructurer lorsqu’elles sont en bonne santé » .
La vague actuelle de restructuration dans le secteur bancaire illustre bien ce type de mutations,...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Note de synthèse
  • Note synthese
  • Note Synthese
  • Note de synthese
  • Note de synthése
  • Note de synthèse
  • Note de synthèse
  • Note synthese

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !