Nothing

805 mots 4 pages
SCENE PREMIERE
La chambre à coucher de Lorenzo.
Lorenzo, Scoronconcolo, faisant des armes.
SCORONCONCOLO. Maître, as-tu assez du jeu ?
LORENZO. Non ; crie plus fort. Tiens, pare celle-ci ! tiens, meurs ! tiens, misérable !
SCORONCONCOLO. A l'assassin ! On me tue ! On me coupe la gorge !
LORENZO. Meurs ! meurs ! meurs ! Frappe donc du pied.
SCORONCONCOLO. A moi, mes archers ! au secours ! on me tue ! Lorenzo de l'enfer !
LORENZO. Meurs, Infâme ! je te saignerai, pourceau, je te saignerai. Au coeur, au coeur. Il est éventré. - Crie donc, frappe donc, tue donc ! Ouvre-lui les entrailles ! Coupons-le par morceaux, et mangeons, mangeons ! j'en ai jusqu'au coude. Fouille dans la gorge, roule-le, roule ! Mordons, mordons, et mangeons ! (Il tombe épuisé.)
SCORONCONCOLO. S'essuyant le front. Tu as inventé un rude jeu, maître, et tu y vas en vrai tigre ; mille millions de tonnerre, tu rugis comme une caverne pleine de panthères et de lions.
LORENZO. ô jour de Sang, jour de mes noces ! ô soleil, soleil ! il y a assez longtemps que tu es sec comme le plomb ; tu te meurs de soif, soleil ! son sang t'enivrera. ô ma vengeance ! qu'il y a longtemps que tes ongles poussent ! ô dents d'Ugolin, il vous faut le crâne, le Crâne !
SCORONCONCOLO. Es-tu en délire ? As-tu la fièvre, ou es-tu toi-même un rêve ?
LORENZO. Lâche, lâche, - ruffian, - le petit maigre, les pères, les filles, - des adieux, des adieux sans fin, les rives de l'Arno pleines d'adieux ! - les gamins l'écrivent sur les murs ; - ris, vieillard, ris dans ton bonnet blanc, - tu ne vois pas que mes ongles poussent ? Ah ! le crâne, le crâne ! (il s'évanouit.)
SCORONCONCOLO. Maître, tu as un ennemi. (Il lui jette de l'eau à la figure.) Allons, maître, ce n'est pas la peine de tant te démener. On a des sentiments élevés ou on n'en a pas ; je n'oublierai jamais que tu m'as fait avoir une certaine grâce sans laquelle je serais loin. Maître, si tu as un ennemi, dis-le, je t'en débarrasserai sans qu'il y

en relation

  • Nothing
    1027 mots | 5 pages
  • Nothing
    1104 mots | 5 pages
  • Nothing
    3811 mots | 16 pages
  • Nothing
    728 mots | 3 pages
  • Nothing
    571 mots | 3 pages
  • nothing
    1349 mots | 6 pages
  • Nothing
    279 mots | 2 pages
  • Nothing
    390 mots | 2 pages
  • Nothing
    16016 mots | 65 pages
  • Nothing
    257 mots | 2 pages