Nothing

407 mots 2 pages
Séance 3 - le procès
Introduction :
Le roman L'étranger de Albert Camus débute sur la nouvelle de la mort de la mère de Meursault et la première partie se termine par le meurtre de l'Arabe commis par Meursault. Les 4 premiers chapitres de la seconde partie sont consacrés aux 11 mois qui séparent son arrestation et sa condamnation à mort. Les chapitres 3 et 4 relatent le procès : l'audition des témoins, le réquisitoire du procureur de la république, le plaidoyer de l'avocat de Meursault et la sentence. L'avocat de Meursault répond au réquisitoire de l'avocat général qui voit en meursault un monstre d'insensibilité, dangereux pour la société, comme s'il avait tué sa propre mère en la plaçant dans un asile à Marengo et en ne pleurant pas à son enterrement.
Est-il à l'aise ?
Meursault exprime un sentiment tragique d'impuissance : impression que son destin lui échappe (« j'ai été assailli des souvenirs d'une vie qui ne m'appartenait plus ». Il n'est pas du tout à l'aise à la situatution. Il ressent même l'impression d'être exclu de son procès. Il ne ressent même pas d'intérêt aux événements qui sont entrain de se dérouler. Il arrive même qu'il soit distrait par des bruits extérieurs , comme par le bruit extérieur de « la trompette d'un marchand de glace » qui incarne la vie en liberté => souvenirs du personnage (« j'ai été assailli des souvenirs ».
En quoi cet extrait est un satire de la justice?
Nous avons de la part de Meursault une analyse critique de la justice , qui amène a dire que cet extrait fait la satire de la justice de part la description de la plaidoierie.
Conclusion : Ce plaidoyer est dernier acte du procès avant son dénouement provoque le détachement de Meursault face à la mécanique judiciaire dont il s'apprête à être la victime en même temps qu'il contribue à sa transformation intérieure. Ce plaidoyer se révèle en effet caricatural, d'une part en raison de la stratégie de défense choisie par l'avocat, d'autre part en raison des

en relation

  • Nothing
    1027 mots | 5 pages
  • Nothing
    1104 mots | 5 pages
  • Nothing
    3811 mots | 16 pages
  • Nothing
    728 mots | 3 pages
  • Nothing
    805 mots | 4 pages
  • Nothing
    571 mots | 3 pages
  • nothing
    1349 mots | 6 pages
  • Nothing
    279 mots | 2 pages
  • Nothing
    390 mots | 2 pages
  • Nothing
    16016 mots | 65 pages