Notion de constitution par rousseau (commentaire de texte droit)

734 mots 3 pages
Cet extrait, est tiré d'un texte de Dominique Rousseau paru dans la Revue de Droit Public en 1990. Dominque Rousseau, professeur de droit constitutionnel et ancien membre du conseil supérieur de la magistrature, nous expose son opinion doctrinale sur la définition de la Constitution et de son évolution. Il repense à l'idée de constitution pour qu'elle soit la plus plausible et acceptable pour les citoyens, c'est à dire qui assurerait le mieux possible la paix, le respect, la liberté et la justice, dans le sens où l'on vit dans une démocratie et que le but est le gouvernement du peuple, par le peuple et pour le peuple. D. Rousseau revoit donc la définition de la constitution comme mode d''organisation de la séparation des pouvoirs par la doctrine pour en faire une nouvelle et proclamer la garantie des droits et libertés des citoyens.

I) La doctrine constitutionnelle courante et répandue :

a) La constitution met en avant la séparation des pouvoirs…

- La doctrine constitutionnelle = "Une constitution c'est l'organisation de la séparation des pouvoirs"

- "La garantie des droits et libertés des citoyens n'étant pas oublié", à savoir, qu'elle était inférieur, passait derrière la séparation des pouvoirs.

- C'est "la pensée de Montesquieu" qui a influencé ce principe. Nous rappelons qu'il s'agit de la théorie de la séparation des pouvoirs, il revient en effet à Montesquieu le mérite d’avoir systématisé le processus.

b) Qui est la solution à tout les problèmes.

- " considéraient cette protection comme la conséquence nécessaire d'une limitation du pouvoir" car "tout serait perdu pour les citoyens" si tout les pouvoirs sont entre les mains d'un même homme. Il considèrent donc que si les pouvoirs sont séparés, à contrario, les citoyens y gagnent.

- Et donc que la limitation du pouvoir, c'est le pouvoir : "le pouvoir arrête le pouvoir"

- La séparation des pouvoirs amenaient donc logiquement, selon la doctrine, à la garantie des droits

en relation

  • Commentaire de texte - rousseau, du contrat social
    845 mots | 4 pages
  • Commentaire de texte rousseau
    4684 mots | 19 pages
  • introduction au droit
    8828 mots | 36 pages
  • droit constitutionnel
    3156 mots | 13 pages
  • commentaire Article 6 de la DDHC
    2071 mots | 9 pages
  • Commentaire de la ddhc
    1225 mots | 5 pages
  • Philosophie
    2918 mots | 12 pages
  • Dissert qpc
    4898 mots | 20 pages
  • Art 16 ddhc
    1628 mots | 7 pages
  • Méthodologie commentaire de texte histoire du droit
    1110 mots | 5 pages