Notions de droit comparé

4532 mots 19 pages
ETHIQUE CHRONIQUE juin 2008

Noël-Jean MAZEN

Directeur du groupe de recherche Droit et Ethique du vivant à l’Université de Bourgogne, MCU, Chargé de conférences à l’EPHE Président du comité d’éthique de l’Université de Bourgogne

1/ Ethique, laïcité et religion

« L’application de la laïcité est un perpétuel enjeu du débat social »
Jean Baubérot (1)

Emergence de la religion et de l’éthique

Les prémices de la religion sont à rechercher à l’époque de l’homme de Neandertal avec les premières sépultures.
La divinité est, au départ, inscrite dans l’ordre du monde et de la nature ; elle se matérialise par des pratiques magiques et les images d’une puissance extérieure aux vivants. Des figurines représentant la déesse mère apparaissent vers - 9500 ans av. J.C., puis surgissent de nombreuses images d’animaux, taureaux, bœufs ou vaches sacrées.
Après les grands déluges, émerge le mythe de la dette originelle, de la culpabilité que l’homme doit racheter, traduisant la conscience de soi au-delà de l’animalité et débouchant sur la nécessité d’offrir des sacrifices pour satisfaire la divinité et écarter sa colère.

La sédentarisation et la pratique de l’agriculture privilégient les cycles de la nature et de la régénérescence. Les traditions sumériennes et égyptiennes installent les principes de la révélation de l’éternité, du mythe de l’âge d’or et de la création de l’homme à partir d’un mélange d’argile et d’esprit divin.

●adresse mail : njmazen@club-internet.fr

N.J.MAZEN est également membre ou responsable de différents comités d’éthique

(1) J. BAUBEROT, directeur de la chaire histoire et sociologie de la laïcité à l’Ecole pratique des Hautes Etudes

Les trois grandes religions monothéistes partagent le même berceau, il y a près de quatre mille ans avec Abraham vénéré à la fois par les juifs, les chrétiens et les musulmans: les

en relation

  • Notion de droit comparé
    4211 mots | 17 pages
  • La théorie générale de la relation travail à la lumière d’un droit comparé
    8709 mots | 35 pages
  • Droit
    5964 mots | 24 pages
  • Institutions publiques comparées
    10894 mots | 44 pages
  • Droit privé comparé
    24829 mots | 100 pages
  • L’ENSEIGNEMENT DU DROIT COMPARE
    2905 mots | 12 pages
  • Anthropologie du droit
    1002 mots | 5 pages
  • Les grands systèmes de droit étrangers
    3749 mots | 15 pages
  • droit compare
    4809 mots | 20 pages
  • Sequence mathematique les angles cycle 3
    1223 mots | 5 pages