Notions fondamentales 1

1200 mots 5 pages
NOTIONS FONDAMENTALES

FÉDÉRALISME/FÉDÉRATION
Le fédéralisme repose sur une répartition des compétences constitutionnelles qui se divisent entre une centralité, un gouvernement étatique et les groupes ou collectivités qui constituent celui-ci. Le fédéralisme est une organisation sociale et le résultat d’une association de parties qui gardent cependant leur identité propre.
Le fédéralisme trouve ses racines an Amérique du nord et s’appuie sur des théories politiques initiées par les Founding Fathers tels que Alexander Hamilton, John Jay et James Madison. Le système se fonde sur une alliance entre démocratie et république qui s’exprime bien dans l’ancienne devise « e pluribus umum »
Le premier à s’emparer de la pensée du fédéralisme est Johannes Althusius dans Politica (1603) où il reprend l’idée selon laquelle la société est un agrégat de communautés différentes. Le système de l’État-nation constitue une part importante dans ce qui retourne de l’antifédéralisme : c’est le concept contraire, et c’est celui qui est mis en avant dans un premier temps de l’histoire et qui fait reculer la pensée du fédéralisme.
Au tournant de la Seconde Guerre Mondiale, le concept de fédéralisme refait surface sous l’égide de Altiero Spinelli qui écrit le manifeste de Ventotene où il appelle à l’émergence d’un nouveau système permettant le dépassement des frontières. Parallèlement, Alexandre Marc, un autre théoricien du fédéralisme européen prône une organisation qui respecte les principes de pluralité des communautés, la participation de l’individu, l’autonomie et l’autogestion.
Union Européenne des Fédéralistes (UEF)
L’UEF est une émanation directe de ce regain d’intérêt pour le fédéralisme et la nécessité d’arriver à un système unificateur des nations européennes. Le contexte de guerre froide précipite la parole des fédéralistes et conduit à la création de l’UEF en 1946 à Paris. La construction européenne devient le sujet central des débats de l’Union et le fédéralisme est

en relation

  • La notion des droits fondamentaux
    9500 mots | 38 pages
  • La notion de droits fondamentaux
    2062 mots | 9 pages
  • Principes de justices fondamental
    2256 mots | 10 pages
  • Introduction au droit civil
    1356 mots | 6 pages
  • chap 4
    1599 mots | 7 pages
  • L'illusion comique
    2586 mots | 11 pages
  • proba
    2272 mots | 10 pages
  • Droits fondamenteaux
    4943 mots | 20 pages
  • libertes
    621 mots | 3 pages
  • Droit privé et droit public
    1647 mots | 7 pages