notions

Pages: 100 (24908 mots) Publié le: 8 janvier 2015
 | |
| Notions Arts Plastiques |
______________________________________________________________________A
______________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________


Abside :
Partie semi-circulaire située à l'extrémité du chœur dans une église ou une cathédrale.

Abstraction :
Qui ne fait pas référence à une réalité extérieure à l'œuvre. L'abstraction géométrique qui utilisedes formes d'apparence géométrique (Albers, Barré)
se distingue de l'abstraction lyrique qui privilégie le geste spontané et la tache (Hartung, Mathieu, Pollock).

Abstrait ( Art abstrait) :
Désigne une tendance artistique qui ne cherche pas à représenter la réalité visible.
Une œuvre abstraite, ou non-figurative, ne représente rien que l’on puisse reconnaître.
L’abstraction apparaît audébut du XX ème siècle, avec l’art contemporain.
Exemple d’artiste : Wassily Kandinsky est l’un des premiers artistes de ce courant, exemple d’œuvre : « Tache rouge 1914 ».

Académique :
Conventionnel, qui correspond à des normes établies et stables. Contraire : avant-gardiste, original.

Accrochage :
Mode de présentation des œuvres bidimensionnelles, généralement au mur ou sur des plansverticaux, souvent au moyen de cimaises.

Accumulation :
Rassemblement, entassement ou arrangement d'un grand nombre d'objets de même nature ou pas. Ce type d'œuvre fut initié en particulier par Arman dans les
années 1950/60.

Achrome :
Sans couleur. En photographie : "en noir et blanc".

Acrylique :
1. Peinture à séchage rapide qui se travaille à l'eau. Les pigments y sont liés par unerésine synthétique.
2. Œuvre picturale réalisée avec cette peinture.

Action :
1. Dans une narration c'est le fil des événements.
2. Terme apparu dans le courant post-dadaïste à partir des années 1960, utilisé pour nommer certaines manifestations où sont pris en compte le geste, l’action,
l’implication de l’artiste. Par leur caractère souvent provoquant, les actions visent à faireprendre conscience au spectateur de questions culturelles, sexuelles
ou plus généralement politiques. Dans les années 1950, l'action prenait la forme de happening ; elle prend actuellement plutôt celle d'event, de performance.

Action Painting : (traduction française courante: peinture gestuelle).
Ce terme proposé en 1951 par le critique américain Harold Rosenberg désigne une attitudeartistique qui privilégie l'acte physique de peindre, souvent la rapidité
d’exécution, l'engagement physique du peintre, la gestualité, éliminant toute suggestion figurative. "Ce qui devait passer sur la toile n’était pas une image, mais un
fait, une action."

Activisme :
Attitude artistique et éthique apparue à la fin du XX° siècle qui vise à contester et enrayer le fonctionnement économique,écologique et politique local ou mondial.

Agrafer:
Fixer à l'aide d'agrafes.

Aléatoire :
1. Qui intègre une part d’indétermination.
2. Ce qui caractérise une démarche dont une ou plusieurs variables sont liées au hasard ou à l’improvisation ("alea" : "coup de dé" en latin).

Allégorie :
Illustration d'un concept ou d'une idée par un personnage, une image, une scène, un tableau, unesculpture, etc. comme le papillon symbolisant la mort à venir dans
une nature morte du XVII° siècle.

All over :
Procédé qui conduit à une répartition uniforme des éléments picturaux sur la surface totale du tableau qui semble se prolonger au-delà des bords, éliminant ainsi le
problème du champ (terme apparu avec l'Action Painting et Pollock aspergeant la toile posée à plat sur le sol)....
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Notions
  • Notions
  • notion ses
  • Notion
  • Notion
  • notion
  • Notions ses
  • Notions

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !