Nous sommes libres de gagner et nous sommes libre de perdre

Pages: 6 (1453 mots) Publié le: 23 février 2011
« Nous sommes libres de gagner et nous sommes libres de perdre. »
Keith Fisher, l’avocat des 21 banques dans le film Cleveland contre Wall Street de J.S. Bron
Chaque jour, nous prenons de nombreuses décisions. Les unes sont faciles et d’autres un peu moins. Enfin, nos choix sont-ils uniquement guidés par nous-mêmes ou sont-ils guidés par notre société ? Cependant, les conséquences, elles, nousles subissons de toute façon. Quoi qu’il en soit, nous ne sommes pas libres de choisir. A cause de pressions sociales, morales ou financières, nous sommes forcés à certains choix et d’en accepter les conséquences. M. Fisher, avocat des 21 banques dans le film Cleveland contre Wall Street de J.S. Bron, pense au contraire que « Nous sommes libres de gagner et nous sommes libres de perdre. ».C’est-à-dire que nous, comme tout individu, sommes libres de faire les choix que nous voulons et d’en subir les conséquences, qu’elles soient positives ou négatives pour nous-mêmes. Par conséquent, nous seul sommes responsables des fruits de nos choix, donc nous devons les accepter. En revanche, faisons-nous réellement des choix nous-mêmes ou serions-nous manipulés par la société ? D’autre part, nemanquons-nous pas toujours d’objectivité lorsque nous devons faire des choix ? Et finalement, pouvons-nous vraiment blâmer quelqu’un d’avoir de l’influence sur nos choix ? Vous et moi, allons essayer de répondre à ces questions, de la manière la plus objective certes, mais en prenant compte d’un maximum d’éléments nécessaire à ces réponses.
Un individu de notre société est constamment influencé et cecide tous les côtés. Commençons chez les personnes qui l’entourent, le ou la conjoint(e), la famille, les amis ou les collègues de travail ont une grande influence sur la liberté de choix d’une personne. Allons plus loin, les médias qu’il consulte, la musique qu’il écoute ou d’autres choses. En d’autres termes, cet individu est entouré de personnes ou choses qui l’influencent dans ses choixpersonnels. Pourtant, c’est justement ce choix personnel qui est important. L’individu est influencé mais finalement c’est lui qui va choisir, le choix est personnel. Pour rester dans le contexte du film de J.S. Bron, nous allons illustrer cette idée à travers le secteur des finances. Notamment ce qui concerne les conseils dans le secteur financier, parfois on engage une personne qui s’occupe de nosfinances. Cette personne cherche, dans l’intérêt de son client, la meilleure manière de gérer les finances de ce dernier. Il le conseil et lui fait des propositions, donc il l’influence, mais au final c’est le client qui choisit ce que doit faire cette personne. Par conséquent, c’est le client qui a le dernier mot, donc il choisit.
Le manque d’objectivité est un grand problème lors de décisionsimportantes de même que pour des moins importantes. Lorsqu’on veut une chose, souvent on désir l’avoir tout de suite et on ne réfléchit pas et on achète. Nous achetons sans avoir eu une réflexion sérieuse sur l’objet. En avons-nous vraiment besoins ? Allons-nous l’utiliser ? En résumé, souvent nous sautons cette étape et passons directement aux choix d’acheter ou de ne pas acheter. Nous avons contournécette étape car nous avons choisi de le faire. C’est pourquoi, l’objectivité est aussi un choix. Nous choisissons consciemment que nous ne prenons pas de recul. C’est le cas presque tous les jours. Par exemple au supermarché. La majorité des personnes y va pour acheter des choses très précises que l’on note sur un bout de papier ou autre. Lorsque ces personnes parcours le supermarché, ellesapercevoir toutes sortes d’actions. Prenons comme exemple le rayon yogourt. Vous désirez acheter six yogourts, car c’est la quantité que vous consommer pendant une semaine, mais vous apercevez que si vous en achetez huit car cela vous reviens moins cher que d’acheter un paquet de quatre et un de deux. Donc vous ne réfléchissez pas et vous en prenez huit. Ceci est un exemple typique de manque...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Sommes nous libres
  • Sommes nous libres
  • Sommes-nous libres ?
  • Sommes-nous libre ?
  • Sommes-nous libres de nos opinions
  • Nous faisons ce que nous voulons, sommes nous libres?
  • Sommes-nous libres de penser ce que nous voulons?
  • Sommes-nous toujours libres dans nos décisions?

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !