Nous n'avons pas besoin de connaître l'auteur pour comprendre et aimer son œuvre. on peut légitimement se passer de tout recours à ce que l'on sait de l'auteur en dehors de son œuvre pour examiner celle-ci

Pages: 9 (2092 mots) Publié le: 10 décembre 2010
Nous n'avons pas besoin de connaître l'auteur pour comprendre et aimer son œuvre. On peut légitimement se passer de tout recours à ce que l'on sait de l'auteur en dehors de son œuvre pour examiner celle-ci

• le plan dialectique vous demande d'examiner un jugement, d'en montrer les limites voire de le réfuter (voir ce mot). C'est le fameux plan "thèse/antithèse/synthèse".
On reconnaît aussice type de plan au libellé du sujet : les questions "Pensez-vous que...", "Dans quelle mesure peut-on dire que...", "Partagez-vous ce point de vue" etc. sont sans ambiguïté. Il vous faudra confronter les thèses avant d'exprimer nettement un avis personnel.

L’œuvre anonyme est l’œuvre dont l’auteur a choisi de ne pas divulguer son identité, telle que La vie de Lazarillo de Tormes ;
L'œuvreorpheline est l’œuvre dont l’auteur demeure inconnu, sans que cela résulte de son choix ;
L’œuvre pseudonyme est l’œuvre divulguée par l’auteur sous un nom d'emprunt, telle qu'une œuvre du Caravage ou du Corbusier ;

« Si j'ai choisi l'anonymat, c'est une manière de m'adresser plus directement à l'éventuel lecteur, le seul personnage ici qui m'intéresse : Puisque tu ne sais pas qui je suis, tun'auras pas la tentation de chercher les raisons pour lesquelles je dis ce que tu lis; laisse-toi aller à te dire tout simplement : c'est vrai, c'est faux. ça me plaît, ça ne me plaît pas. Un point, c'est tout. »
— Le philosophe masqué (entretien anonyme avec C. Delacampagne), Le Monde, n° 10945, 6 avril 1980 : Le Monde-Dimanche, pp. I et XVII.
« Un écrivain ne confie tout, ni à ses journauxintimes ni à sa correspondance ; seuls ses personnages racontent sa véritable histoire, celle qu’il n’a pas vécue ». (François Mauriac)
Descartes : « La lecture de tous les bons livres est comme une conversation avec les plus honnêtes des gens des siècles passés, qui en ont été les auteurs, et même une conversation étudiée en laquelle ils ne nous découvrent que le meilleur de leurs pensées».
« Lelivre essentiel, le seul livre, un grand écrivain n’a pas à l’inventer, puisqu’il existe déjà en chacun de nous, mais à le traduire. Le devoir et la tâche d’un écrivain sont ceux d’un traducteur ». (Marcel Proust)
Transition : La vie et l’œuvre sont conjointes chez un auteur. Connaître l’oeuvre ou l’auteur, parler des auteurs plutôt que des œuvres, parler des œuvres sans les auteurs, ne sont passans poser des problèmes philosophiques.

Comprendre est le commencement d'approuver. [Baruch Spinoza]
Il faut apprendre pour connaître, connaître pour comprendre, comprendre pour juger. [Narada]
Exemple :
Une œuvre de circonstance
A- « Demain, dès l'aube »
* Ce poème, écrit après la mort de Léopoldine, la fille d'Hugo, inspire au poète des réminiscencesheureuses et de douloureux cris de désespoir. À la veille du quatrième anniversaire de l'accident (la jeune femme s'était noyée dans la Seine avec son mari), Hugo compose ces trois strophes d'une simplicité harmonieuse et d'un lyrisme touchant. * Magie des images, des rythmes et charme du langage poétique : poème d'amour et d'une célébration. ∆) Lorsque l'on connaît comment V.Hugo a appris la mort de sa fille (par les journaux) + quand on sait la peine profonde du poète, on relit différemment ce poème. On est encore plus touché, on ressent la peine du père, on la partage (et parfois, on repense à un deuil personnel).
Faut-il connaître la biographie de l'auteur pour comprendre son œuvre ?
C'est au XIX siècle que le développement de la critique s'annonceconsidérablement. Parallèlement à cela, les biographies fleurissent et remportent grand succès. En effet, à cette époque bon nombre d'exégètes ont tendance à expliquer l'œuvre par la vie de l'auteur. Saint Beuve, le fondateur de cette théorie l'étoffe d'ailleurs largement dans son ouvrage Critiques et portraits littéraires. Mais sa publication, en 1832 attire la controverse et fait naître l'un des débats les...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Peut-on aimer une oeuvre d'art sans la comprendre ?
  • Peut-on aimer une oeuvre d'art sans la comprendre?
  • Peut-on aimer une oeuvre d'art sans la comprendre
  • Peut-on apprécier et comprendre une oeuvre dans l'ignorance de son contexte et dépourvu de connaissance sur l'auteur ?
  • Introduction de peut on aimer une oeuvre d'art sans la comprendre
  • L'auteur dans son oeuvre dissertation
  • Est’ il nécessaire de connaître la biographie ou l’autobiographie d’un écrivain pour comprendre et aimer son œuvre
  • Peit-on aimer une oeuvre d'art sans la comprendre ?

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !